Depuis les années 1950, il existe un modèle commercial qui a changé les notions les plus élémentaires de vente. De nos jours méconnu ou pas assez pris en compte, le marketing de réseau, ou marketing relationnel comme certains l’appellent, pourrait vous surprendre avec toutes les potentialités qu’il vous réserve. La pratique qu’il propose est de faire de la vente de produits via un réseau de revendeurs (parfois appelés ambassadeurs, conseillers…) qui vendent à leurs contacts proches ou lointains, avec la possibilité pour eux même de parrainer d’autres vendeurs en échange d’une commission cumulative sur les ventes. Il est souvent associé au MLM (Multi Level Marketing), autrement dit la Vente Multi-Niveaux (ou vente par paliers). C’est un peu comme un système d’affiliation, une vente directe en équipe où la réussite du parrain dépend de celle de son ou ses filleuls.

Les grandes multinationales ont fait du marketing de réseau une stratégie gagnante

Le plus souvent la vente via le marketing de réseau se base sur un réseau d’ambassadeurs et d’ambassadrices qui utilisent leur réseau (et le réseau de leur réseau) pour organiser des soirées démonstration, ou réunions Tupperware. En effet, le marketing de réseau a vu le jour aux États-Unis dans les années 1940 et été popularisé dans les années 1950 justement grâce à l’entreprise Tupperware qui est devenue une référence internationale dans ce domaine désormais prisé par un grand nombre de multinationales ou même de petites entreprises. On retrouve notamment des entreprises comme Arbonne, Épicure, Younique, Nature’s Sunshine, Organo Gold et Mary Kay. Mais il y a aussi des entreprises Françaises comme par exemple Charlott’ (lingerie), LoveForce (sextoys), Ecolavie (bio), Mon Caviste à la maison (vin), Captain Tortue (mode enfants). Leur technique a souvent été de donner la possibilité à leurs ambassadeurs et ambassadrices d’organiser des soirées démonstration pour faire connaître les produits.  L’ambassadeur fait ici office de vendeur indépendant, tout en se considérant comme son propre patron.

Comment créer un réseau pérenne

Aujourd’hui ce système de vente se fait par l’intermédiaire d’un nombre toujours grandissant d’influenceurs freelance qui servent à faire parler de vos produits ou services, souvent grâce à des contenus sponsorisés : on peut retrouver les blogueurs, les youtubers, les médias… Vous pouvez également avoir recours à vos clients actuels, via un programme de parrainage ou à des distributeurs via un programme d’affiliation. Naturellement, vous devriez au fur et à mesure engranger de nouveaux clients : plus votre cercle s’élargit, plus vous êtes connus et plus vous pouvez rentabiliser votre investissement. De façon générale, selon Katy Duclos, conseillère indépendante pour Arbonne, on peut recevoir une commission allant de 15 à 35% sur les ventes personnelles. Vous gagnez même une commission de 50 % sur plusieurs gammes de produits achetés en lot.

Faites appel aux réseaux sociaux

N’hésitez pas à faire appel à certains sites internet qui peuvent faire office d’influenceurs de choix. Par exemple, il existe les réseaux sociaux qui sont considérés comme des carrefours d’audience, les meilleurs sites créant de l’affluence. Un carrefour d’audience c’est un endroit qui est visité par vos futurs clients :

  • Google avec le moteur de recherches, et pour cela il vous faut installer une plateforme (blog, site internet…) qui soutiendra votre marketing.
  • Youtube avec des vidéos
  • Facebook avec par exemple des groupes thématiques, des forums… dans lesquels vous pouvez prendre la parole (sans pour autant spammer bien sûr)

Vous pouvez même organiser de simples réunions à domicile, faire de la vente en réunion ou de la vente à domicile. Si vous effectuez cette activité principale à temps plein, ce type de démarchage pourrait grandement augmenter vos revenus.

Cette démarche s’inscrit parfaitement dans ce qu’on appelle le web marketing. Elle permet, sans pour autant être quantifiée de manière précise, d’accroître considérablement la vente de produits. En témoignent toutes les grandes entreprises qui misent des sommes colossales sur leurs pôles marketing et publicité. Il s’agit là d’une autre forme de publicité, tout aussi efficace, et qui réussit à tous ses acteurs.