La question du coût de la mise en conformité RGPD est l’une des questions les plus fréquentes que les entreprises se posent afin d’établir un budget pour le projet. C’est également l’une des questions les plus difficiles à répondre car cela dépend de plusieurs facteurs. Investir dans un logiciel rgpd pour le traitement des données personnelles permet un suivi régulier et systématique des données traitées. Faisons le point ici !

Le RGPD, de quoi s’agit-il ?

C’est l’acronyme qui se rapporte au règlement européen 2016/679 du parlement européen et du Conseil de l’Union européenne, appelé règlement général sur la protection des données personnelles.

Il remplace la directive 95/46/CE sur la protection des données sensibles. Son objectif est d’harmoniser les lois sur la protection des données en Europe, de protéger et de responsabiliser tous les citoyens de l’UE en ce qui concerne la confidentialité de leurs données et de remodeler la façon dont les entreprises opérant au sein de l’UE abordent la confidentialité des données de leurs clients. Voir ici pour en savoir plus à ce sujet.

Les étapes de conformité pour les traitements de données personnelles

Le RGPD est composé de 99 articles qui fournissent une description détaillée de la réglementation sur la sécurité des données, et comme chaque entreprise est différente, il est impossible de définir les étapes exactes qui vont prouver la conformité. Toutefois, chaque entreprise, peu importe son secteur d’activité, doit démontrer la conformité de ses démarches pour le traitement des données.

Il existe cependant des directives générales que tout le monde peut suivre. Pour en citer quelques-unes :

  • Assurez-vous que les personnes clés de votre compagnie comme le délégué à la protection, le responsable du traitement, ou les sous-traitants, (au-delà du service informatique) comprennent l’importance de la protection des données à caractère personnel et de son respect.
  • Effectuez un audit d’information afin de classer les données collectées que vous détenez, connaitre leur origine et savoir avec qui vous pouvez les partager. Faire une analyse d’impact également
  • Examinez vos politiques de confidentialité actuels et apportez des modifications si nécessaires afin de respecter la loi Informatique et libertés
  • Vérifiez vos procédures des traitements de données afin de vous assurer que vous pouvez respecter les droits des personnes à recevoir leurs données personnelles et que vous pouvez supprimer leurs données sur demande.
  • Tenir un registre des traitements dans le cadre du respect du nouveau règlement.

 

Le coût global d’une conformité RGPD

De nombreux facteurs déterminent le coût d’une mise en conformité RGPD, notamment la taille de la société, la quantité de données à caractère personnel qu’elle traite et son utilisation.

Si vous transférez des données à des tiers, par exemple, vous devrez contrôler et améliorer en permanence les moyens qui vous permettent d’assurer leur sécurité lors du transfert.

De même, si vous stockez des informations sur un « cloud », vous devez effectuer des tests réguliers pour vous assurer qu’elles sont bien sécurisées.

Le facteur le plus important est le niveau de risque auquel votre entreprise est confrontée. Dès votre programme initial de conformité RGPD vous devriez procéder à une évaluation des risques. Veuillez également à répéter ce processus chaque année de manière à vous assurer que votre système ne connaît aucune faille.

Plus la menace est importante, plus votre entreprise doit investir dans la protection des données.

Il n’existe pas de réponse unique quant au montant que vous devez dépenser pour se conformer à la norme RGPD. La question serait de savoir si vous dépensez dans les meilleurs outils.

 

Le prix d’un logiciel RGPD pour faciliter la mise en conformité

Il est indispensable de recourir à un logiciel afin de s’assurer que vous êtes conformes aux obligations légales relatives au RGPD. Vous pouvez opter entre deux types : les logiciels gratuits et les logiciels payants.

Si vous êtes une jeune entreprise et que vous ne disposez pas encore de suffisamment de ressources financières pour recourir à un logiciel payant, un logiciel gratuit peut être une bonne alternative pour respecter les nouvelles obligations de la cnil.  Toutefois, il faut savoir que les logiciels gratuits ne garantissent pas une protection maximale et les actions que l’on peut y effectuer sont très limitées. Il s’agit donc d’une solution temporaire à laquelle vous pouvez recourir pour démarrer mais tôt ou tard lorsque votre portefeuille client va augmenter il va falloir investir dans un logiciel payant pour rester en conformité.

Ce dernier vous permettra de réaliser plusieurs actions et de mieux contrôler la sécurité de vos données.

Le prix d’un logiciel RGPD payant varie en fonction du fournisseur. De manière générale, un abonnement basique tourne autour de 10 à 70 euros/jour par utilisateur actif.