Sillonner les routes et être en contact avec les gens tout en leur étant utile, ça vous tente ? Pourquoi ne pas vous lancer dans le transport de personnes ? Pour vous qui aimez les interactions sociales et la conduite, ce métier est une vraie opportunité. Transport scolaire, transport de personnel, conduite de véhicule de tourisme… les activités sont nombreuses. L’exercice de cette fonction n’est toutefois pas sans condition. Vous aurez en effet à bord des personnes dont vous devrez assurer la sécurité. Comment accéder aux métiers de transport de personnes ? Quelles conditions pour devenir chauffeur de minibus ?

Devenir chauffeur de minibus : quelles sont les démarches ?

Si l’on aime conduire et se rendre utile, le métier de chauffeur peut se révéler idéal. Mais cet amour pour la conduite n’est pas le seul critère à prendre en compte pour exercer ce métier. Les conditions sont d’autant plus nombreuses s’agissant de transport de personnes.

Pour devenir chauffeur de minibus et transporter plus de 8 personnes dans un véhicule, il ne suffit pas d’avoir le permis B. Vous aurez en effet à passer le permis D, dédié au transport de personnes. Pour plus d’informations sur le permis D1 et D, rendez-vous auprès des centres de formation spécialisés près de chez vous. Après avoir passé votre permis, vous devrez également passer la Formation obligatoire des conducteurs de bus. Celle-ci sera à renouveler tous les 5 ans. Ceci fait, vous pourrez enfin postuler auprès d’une entreprise de transport ou travailler pour votre propre compte.

Le métier de chauffeur de minibus et autres véhicules de transport de personnes est actuellement en vogue, particulièrement chez les jeunes. L’âge minimum requis pour l’obtention du permis D1 est de 21 ans. Le permis D, lui, peut s’obtenir à partir de 24 ans. Hormis le permis et la formation de conducteur, d’autres conditions sont requises. Vous aurez en effet à transporter des personnes dans votre véhicule et leur sécurité prime avant toute chose. Une bonne aptitude physique en général sera alors exigée. Une excellente vue ainsi qu’une bonne audition sont nécessaires pour l’accession au métier. L’idéal serait également que vous ayez certaines connaissances en mécanique pour vous tenir prêt pour d’éventuels problèmes. Qu’il s’agisse de transport public ou privé, ces conditions sont de rigueur.

chauffeur mini bus

Comment obtenir le permis D ?

Le permis D1 ou D est obligatoire pour pouvoir exercer le métier de chauffeur de transport en commun. Ce permis devra être complété par le permis D1E ou DE si vous transportez en plus une remorque. Dans tous les cas, l’obtention du permis B est obligatoire pour passer le permis D1 et D.

Le permis D vous permettra de conduire un véhicule de transport de plus de 8 passagers à bord. Il vous sera également possible d’y ajouter une remorque ne dépassant pas 750 kg. Par contre, le permis D1 sera destiné à toute conduite de véhicules de transport comportant au maximum 15 passagers. Ce qui fera 16 personnes avec le chauffeur. Quant à l’âge minimum, il sera de 21 ans. Ces deux permis sont toutefois « extensibles ». Dans ce cas, vous pourrez obtenir le permis D1E après avoir reçu les permis B et D1. Avec le permis D1E, vous pourrez conduire un véhicule de moins de 15 places, mais avec une remorque de plus de 750kg. Celle-ci ne dépassera cependant pas les 3,5 tonnes. Si vous souhaitez aller au-delà de cette possibilité, le permis DE sera très conseillé. Dans ce cas, vous aurez l’occasion de conduire un véhicule de plus de 15 passagers, mais aussi d’une remorque ne dépassant pas les 3,5 tonnes. L’âge requis sera par contre de 24 ans et vous devrez obligatoirement avoir les permis B et D. Par ailleurs, vous devrez avoir passé l’examen du Code depuis 5 ans.

Chauffeur de minibus : quelles responsabilités ?

Le métier de transporteur de personne n’est pas sans risque et n’est pas de tout repos. Vous aurez à l’intérieur de votre véhicule des passagers dont vous aurez à assurer la sécurité le long du trajet. Vous devrez ainsi respecter les normes de sécurité dans le minibus, mais également celles nécessaires sur route. Que vous soyez amené à travailler en ville ou en milieu rural, les mêmes règles de sécurité et d’exigences restent en vigueur. Un chauffeur de bus est limité à 100 km/h. La vigilance et la prudence seront vos maîtres mots. A ce titre, vous devrez vous abstenir de toucher à l’alcool durant vos heures de travail. Votre taux d’alcoolémie durant votre service ne doit pas dépasser les 0,2 g/L. Toujours en matière de sécurité, vous êtes en droit de refuser un passager s’il présente un danger pour les autres voyageurs.

Vous avez également l’obligation de les amener à bon port en temps et en heure. Une condition d’autant plus importante si vous conduisez un bus scolaire ou encore un transport de personnel. Avant le départ, le chauffeur doit ainsi vérifier l’état de son véhicule. Raison pour laquelle des connaissances en mécanique sont indispensables. Une panne en milieu de route pourrait vous retarder et être source de désagrément pour les passagers. Dans ce cas, votre contrat ne serait pas rempli.

transport minibus

Chauffeur de minibus, un métier exigeant

Le métier de chauffeur de minibus ou autre transport en commun n’est pas un métier banal. Rares seront les occasions où vous trouverez des horaires réguliers comme tout employé de bureau. Si vous transportez des écoliers ou des employés, vous aurez à assurer le ramassage et le transport à leur sortie. Dans ce cas, vous sortirez obligatoirement plus tôt que les autres et rentrerez évidemment plus tard que tout le monde.

Si vous optez pour le transport de touristes ou autres passagers occasionnels, apprêtez-vous à avoir des horaires très flexibles. Des heures particulières vous seront exigées, particulièrement pour pouvoir apprécier certains sites touristiques. Tout dépendra alors de la nature du service que vous offrirez. De manière générale, un conducteur ne doit pas dépasser 9h de trajet par jour. Quoi qu’il en soit, vous devrez vous adapter à toutes les situations. Pour « durer » dans le métier, vous devrez être apte à gérer le stress, mais aussi la fatigue.

Il vous faudra également travailler l’aspect relationnel. Vous aurez en effet à passer des heures avec différents passagers qui parfois peuvent être capricieux ou exigeants. Savoir se contenir et rester poli et courtois seront l’un des grands défis du métier.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn