Une filmeuse ou banderoleuse est la pièce maîtresse de vos processus de palettisation. Elle représente la meilleure alternative à la palettisation manuelle, laquelle s’avère chronophage. Cette machine d’emballage de premier plan met aussi vos opérateurs à l’abri des risques de TMS (troubles musculo-squelettiques), comme la tendinopathie de la coiffe des rotateurs.

Bien choisir une filmeuse ou banderoleuse pour optimiser la palettisation

Optimiser les processus de palettisation revient à opter pour une filmeuse ou banderoleuse adaptée à vos besoins logistiques. Une recommandation qui prend tout son sens, d’autant que cette machine innovante représente un coût pour votre entreprise. Dans la pratique, vous aurez à choisir entre la filmeuse à plateau tournant, la filmeuse à bras tournant et le robot à banderoler. Quelle que soit la machine employée, vous obtiendrez un gain de temps non négligeable. Misez sur la qualité pour votre processus de palettisation en effectuant vos achats sur bulteausystems.com, une plateforme spécialisée dans les produits d’emballages B2B.

Banderoleuse à plateau tournant

La filmeuse à plateau tournant est la mieux adaptée à vos palettes hautes. Elle est équipée d’un mât relevable jusqu’à 3,1 m. Son aspect pratique réside aussi dans la possibilité de palettiser de manière continue, vous permettant ainsi de conserver votre cadence de filmage. En effet, contrairement à un robot à filmer (fonctionnant sur batterie), la banderoleuse à plateau tournant se branche directement sur une prise électrique. Seul bémol : elle est un peu encombrante, à cause de son plateau au sol.

optimiser processus palettisation

Banderoleuse à bras tournant

Avec une banderoleuse à bras tournant, vous pouvez filmer des palettes hautes jusqu’à 2,75 m. Cette machine fixée au sol s’avère beaucoup moins encombrante que le modèle à plateau tournant. Elle est aussi le garante d’une cadence de filmage optimale.

Revers de la médaille : à caractéristiques égales, la filmeuse à bras tournant est plus chère à l’achat, en comparaison avec sa cousine à plateau tournant. Ce type de banderoleuse est aussi déconseillé en cas de produits fragiles.

Robot à filmage

Vous avez plutôt affaire à des palettes de petit format ? La solution tient en trois mots : robot à filmer. Une machine que vous pouvez déplacer à votre guise, pour optimiser davantage vos processus de palettisation. Finis les soucis liés à l’encombrement, il suffit de ranger votre robot à banderoler après usage.

Le préétirage motorisé au service de votre processus de palettisation

Pour vous assurer des processus de palettisation optimisés, privilégiez une filmeuse ou banderoleuse proposant l’option préétirage motorisé. Elle vous permet avant tout de réaliser des économies de film significatives. Vous avez effectivement la possibilité d’utiliser des films techniques « 150 % à 400 % ». En termes simples, vous pouvez étirer ce type de film de 1 à 5 m. Un gain important qui n’altère en rien la qualité du filmage et le maintien de la charge.

Intégrer une filmeuse ou banderoleuse dans vos processus de palettisation est une démarche judicieuse. Vous n’aurez par exemple pas à recourir à la sous-traitance pour maintenir votre cadence de filmage. Cette option représente d’ailleurs des risques en termes de qualité. Gagnez aussi en efficacité en couplant votre filmeuse avec d’autres outils innovants, comme une cercleuse automatique de palettes ou une machine de calage.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn