Comment protéger votre petite entreprise contre la cybercriminalité

 

 

En août, PCWorld a publié l’article « Hackers Put a Bull’s-Eye on Small Business ». L’auteur Robert Strohmeyer y raconte l’histoire de Pamela, responsable financière d’une petite entreprise manufacturière de Chicago et victime de cybercriminalité.

L’ordinateur de Pamela a été infecté par un logiciel malveillant : les comptes bancaires de l’entreprise ont été complètement vidés en quelques minutes. Nous parlons ici d’un vol à 300 000 dollars !

« Près d’un tiers de toutes les attaques de logiciels malveillants ont ciblé des entreprises de 250 employés ou moins en 2012. »

Leurs propriétaires n’ont souvent pas le temps de s’intéresser à ce problème. 

 

Utilisez des pare-feu et des logiciels antivirus

Les propriétaires de petites entreprises devraient tirer parti des pare-feu, des programmes antivirus et installer les mises à jour dès que possible après leur déploiement. Lorsqu’il s’agit d’installer de nouveaux logiciels, en particulier des fichiers téléchargés sur Internet, il est important d’ajouter des fonctionnalités sans augmenter les risques.

 

Définissez des politiques de réseau

Communiquez clairement et appliquez des politiques d’utilisation d’Internet et du réseau pour tous vos employés. Par exemple, il n’est jamais bon que les employés accèdent à des documents importants (informations privées sur les clients, de documents exclusifs, de numéros de carte de crédit et d’autres informations sur les comptes financiers…) à partir d’emplacements Wi-Fi publics. Ces fichiers  ne doivent être accessibles qu’en interne. Demandez aux employés de verrouiller leur écran lorsqu’ils s’éloignent de leur ordinateur.

 

Sécurisez votre Wi-Fi

Il est également important de sécuriser le signal Wi-Fi de votre entreprise. Protégez votre petite entreprise contre les pirates en cachant le nom de votre réseau et en le protégeant par un mot de passe. Assurez-vous que tous les mots de passe administratifs et utilisateur contiennent des combinaisons de chiffres, de lettres minuscules et majuscules et de symboles, et qu’ils sont régulièrement mis à jour.

 

Veillez à l’hameçonnage

Les propriétaires de petites entreprises doivent également être à l’affût des escroqueries par hameçonnage. De nombreux sites bancaires proposent des images de sécurité pour la vérification et d’autres protections contre les sites de phishing. Au lieu de cliquer sur les liens, tapez directement les URL dans votre navigateur. Et avant de donner des informations par téléphone, vérifiez que le numéro de téléphone appartient à l’entreprise que vous essayez d’appeler.

Si malgré tout, il s’avère que des pirates aient accès à des dossiers important, il est dans ce cas essentiel d’élaborer un plan d’urgence.

N’oubliez pas que la technologie évolue et que les pirates cherchent toujours de nouveaux moyens de violer les mesures de sécurité que vous avez mises en place.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn