Construction : pourquoi opter pour des façades à angles variables ?

Les façades à angles variables sont très appréciées par les maîtres d’ouvrages puisqu’ils permettent d’avoir des constructions avec des performances acoustiques et thermiques élevées. Cette typologie de façade permet d’avoir un design audacieux et offre une multitude de possibilités architecturales. Vous souhaitez construire un bâtiment avec un revêtement élégant et moderne ? Voici pourquoi vous devez opter pour les façades à angles variables.

Le mur-rideau, le revêtement idéal pour créer une façade à angle variable

Le mur-rideau est un revêtement mural continu pouvant inclure des parties opaques et un fenêtrage. Ce sont des façades ou des murs extérieurs qui ne fournissent aucun support aux autres parties de la structure. Ainsi, ils ne supportent pas le poids des autres murs ou celui du toit et fonctionnent principalement comme des brise-vent. Ils participent également à la réduction du degré d’érosion du bâtiment. Les murs-rideaux sont utilisés pour la construction des façades à angle variable de grandes dimensions.

Plusieurs capots de différentes formes et dimensions sont disponibles. Il en existe une grande variété adaptée à tous types de façades (structure mixte aluminium/bois, VEP, VEC, bande filante, grille, etc.). Cette grande variabilité confère aux façades un caractère multidirectionnel et offre une grande liberté d’expression pour les réalisations architecturales.

Les murs-rideaux permettent d’avoir des bâtiments avec un confort et un niveau de sécurité optimal. Pendant une tempête, ils fournissent une bonne isolation contre les vents froids. Le système de climatisation et de chauffage du bâtiment est donc soumis à moins de contraintes. Cela permet de réduire les coûts de votre consommation énergétique.

mur-rideau

Quels sont les avantages des façades à angles variables ?

Les façades à angles variables conçus à partir des murs-rideaux permettent d’optimiser la quantité de lumière naturelle dans un bâtiment. Cela participe grandement à augmenter le confort des occupants. Comparativement aux murs conventionnels, les façades à angles variables permettent de gagner entre 10 et 30 cm sur la superficie. Cela permet d’optimiser l’espace intérieur du bâtiment. Ce type de revêtement présente également une plus grande durabilité par rapport aux autres façades. Lorsqu’il est bien entretenu, il peut durer près de 50 ans.

Par ailleurs, les façades à angles variables présentent de grandes performances en matière d’étanchéité à l’air et à l’eau. Elles sont plus légères que les murs habituels puisqu’elles totalisent 20 à 30% du poids d’une construction. Cela offre aux architectes une plus grande créativité et plus de flexibilité dans les réalisations. Ce type de revêtement a été conçu en tenant compte des risques de compressions thermiques et de tremblements de terre.

Comment construire une façade à angle variable ?

Les façades à angles variables sont plus adaptées aux constructions commerciales comme les bâtiments de bureaux ou les showrooms. Elles permettent d’avoir un design original et s’adaptent aussi aux maisons de style moderne. Différentes techniques peuvent être utilisées pour attacher le vitrage pendant la construction d’une façade à angle variable.

Si vous utilisez des murs-rideaux semi-structurels, il faudra fixer les deux bords horizontaux du vitrage, à l’aide de bandes de serrage. Les côtés verticaux seront ensuite collés à la structure porteuse. Pour un mur-rideau à fixation ponctuelle, les éléments en verre seront vissés à une structure de support à l’aide de câbles en acier. Grâce à la résistance mécanique du verre, ce modèle de façade vitrée pourra être fixé sans cadre ni feuillure.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn