Sommaire

Une franchise peut être un accélérateur de croissance et un moyen de construire une organisation engagée et responsable. La création d’une franchise consiste au partage des investissements et son retour avec des franchisés et des chefs d’entreprise.

Créer une franchise

Pour développer une franchise à succès, on doit essayer de maitriser quelque savoir-faire. Voici quelques étapes qui peuvent aider à franchiser son entreprise.

Validation du concept sur des points de vente différents

Pour devenir franchiseur, il est important de valider la performance économique et marketing du concept sur un ou plusieurs points de vente pendant quelques années. En effet, un point de vente peut connaitre un succès pendant sa première année, mais ça ne garantit pas que le concept sera rentable et reproductible à moyen terme. De plus, la réussite d’un concept peut dépendre de son implantation. Ainsi, cette technique peut assurer la reproductibilité du concept et aussi convaincre les candidats de franchise de l’adopter.

Etudier le marché national

L’étude de marché, relève des prérogatives du franchiseur. Elle permet la validation de l’adéquation du concept avec un marché et les perspectives de développement de l’enseigne. Cette étude intègre par la suite le business plan et grâce à elle, on pourra déterminer les stratégies à envisager pour le développement de la notoriété du concept et la distribution des services.

Le manuel de savoir-faire

La rédaction du manuel opératoire est importante dans le milieu de la franchise. Il contient la synthèse :

  • des procédures ;
  • des méthodes et des pratiques de la fabrication ;
  • de l’organisation ;
  • de la gestion et de la vente.

Ce manuel est le relais de la formation des franchisés. Il est également un support pédagogique auquel les franchisés se réfèrent en cas de problème. C’est aussi grâce à lui que le concept gagne en respect vis-à-vis des franchisés et des partenaires.

Le choix du type de contrat de distribution

A ce stade, il est profitable de se faire accompagner par des experts de franchise comme la solution de zelty. Ces experts peuvent vous accompagner pour déterminer le contrat le plus adapté à l’activité et au modèle économique de l’entreprise. En effet, il est essentiel de choisir le mode de développement de son réseau en toute connaissance, car il déterminera plusieurs points entre la relation avec les membres.

Le document d’information précontractuelle

Selon la loi Doubin du 31 décembre 1989, tout franchiseur doit transmettre à un candidat à la franchise un Document d’Information Précontractuelle (DIP) avant la signature de tout contrat de franchise. Après la réception du DIP, le candidat a 20 jours pour signer le contrat. Le non-respect de cette procédure annule le contrat.

Les modalités d’animation du réseau

Il est important de prévoir les compétences nécessaires à la constitution de son réseau. Il faut faire attention à la sélection de ceux qui ont la capacité à piloter le concept, il est même nécessaire de former à piloter. Il est aussi indispensable de définir des normes de pilotage, de le lancer et de le faire décoller. Ne pas oublier de contrôler et de suivre le réseau tout en accompagnant les membres en cas de difficulté.

Recruter les premiers franchisés

Le recrutement est de loin la tâche le plus difficile, car l’avenir de l’entreprise en dépend. On va devoir mettre en place une communication pour obtenir des candidatures. Il faut aussi participer à des salons et déléguer des entretiens. On doit être prudent et soigneux, mais surtout attentif, car recruter quelqu’un dans la hâte pourra nuire au réseau. Il faut privilégier un rythme de développement maîtrisé qui garantit une intégration efficace de franchisés sélectionnés pour leur adhésion au concept et aux valeurs de l’enseigne.

Les erreurs à éviter dans le développement de sa franchise

Afin d’avoir une franchise à succès, il ne faut pas :

  • croire que se lancer tôt peut nous aider à prendre le marché ;
  • bâtir un business plan trop ambitieux ;
  • sous-estimer les ressources nécessaires au développement d’un réseau et négliger les risques d’externalisation.
Facebook
Twitter
LinkedIn