Employé pour la première fois au cours d’un séminaire sur les systèmes de formation en ligne, le terme « e-learning » désigne toutefois un concept qui existait depuis plus longtemps. L’e-learning a en effet connu une progression incroyable, étalée sur plusieurs décennies de travaux de recherches et d’innovations techniques en tout genre. Retour sur l’histoire de cette révolution technologique et technique et sur les raisons de son succès.

Définition de l’e-learning

Il existe un grand nombre de définitions de ce concept. Mais nous pouvons retenir que l’e-learning est une méthode d’apprentissage à distance basée sur l’usage d’outils électroniques et numériques (ordinateurs, smartphones, tablettes, internet, etc.). Cette formule d’apprentissage consiste à donner aux apprenants des modules de cours incluant diverses interactions, et permet d’améliorer la qualité de l’enseignement et de l’apprentissage en facilitant les échanges, la collaboration à distance et l’accès aux ressources.

Même si ce concept parait évident pour nous aujourd’hui, il faut reconnaitre que ses principes fondateurs remontent loin dans le passé. Pour avoir plus de détails sur cette histoire, renseignez-vous sur l’e-learning. Voici toutefois un aperçu de la progression de l’apprentissage virtuel dans le temps.

elearning

Évolution historique de l’e-learning

Selon certaines données historiques, le premier cours d’enseignement à distance a été donné en 1728 par Caleb Philips. Cet enseignant de Boston faisait livrer chaque semaine les cours à ses étudiants par courrier postal. Plus tard dans les années 80, le concept a commencé à prendre une autre dimension avec l’émergence des cassettes audio ou vidéo et celle des CD-Rom et DVD-Rom.

Les années 90 marquent un tournant décisif, puisque l’usage des ordinateurs se démocratise. Par ailleurs, l’apparition d’internet et des emails permet aux pionniers du secteur d’échanger leurs connaissances. Ainsi en 1994 (CALCampus) la première école supérieure à proposer un cursus en ligne est créée. Un peu plus tard, l’Université de Virginia Beach met en place des cours uniquement dispensés par courrier électronique à des étudiants qui obtiennent leur Ph. D. ensuite.

Au début des années 2000, le secteur de l’e-learning se structure et se professionnalise, pendant que de nouvelles formes de formation en ligne se développent. L’année 2012 est particulièrement intéressante pour le secteur, car c’est l’année de création de trois plateformes d’e-learning, dont Coursera qui est l’une des plus grandes plateformes mondiales d’apprentissage en ligne.

Il faut remarquer que les années 2000 marquent un point de rupture dans l’orientation de la formation en ligne. En effet, l’apprentissage virtuel qui jusque-là était orienté vers le secteur de l’éducation, se vulgarise et investit le monde des entreprises.

L’e-learning pour les entreprises

Depuis les années 2000, il y a eu beaucoup d’innovations. Les tablettes et smartphones se sont démocratisés, les réseaux sociaux ont vu le jour, et tous ces changements ont eu un impact sur le rapport à l’information et celui à la formation.

Nombreuses sont les entreprises qui ont mis en place des systèmes de formation en ligne pour leurs employés. En 2018, le marché mondial de la formation en ligne pesait 168,8 milliards de dollars. Deux ans plus tard, ce secteur connait une hausse incroyable, et le taux de croissance annuel prévu est de 10,3% au plan mondial et de 15% en France. L’e-learning est désormais un outil incontournable au service de la formation professionnelle.

Le rayon d’action de la formation en ligne a pris un autre tournant avec la pandémie mondiale du Covid. Selon les chiffres obtenus récemment après un sondage de l’ITSF de Talentsoft :

  • près de 57% des responsables de formation projettent des investissements plus conséquents dans la formation digitale ;
  • 35% des managers sont plus ouverts à la formation de leurs employés ;
  • 66% des responsables RH et responsables formation, attestent que la crise a contribué au développement d’innovations technologiques ;

En fin de compte, environ 89% des entreprises veulent poursuivre le développement des formations à distance pour leurs employés. Vous vous demandez certainement pourquoi ce système de formation est si populaire auprès des entreprises. La réponse se trouve dans les nombreux avantages qu’il offre.

e learning

Les avantages de l’e-learning pour les entreprises

L’e-learning n’a cessé de se développer et s’améliorer au fil des ans. Grâce aux multiples innovations technologiques qui le sous-tendent, il s’est modulé pour s’adapter à tous les types d’entreprises. Les offres de formations en ligne contribuent à moderniser l’image de l’entreprise. Elles permettent également de formuler des formations sur-mesure qui correspondent entièrement aux problématiques de l’entreprise, et qui répondent plus précisément aux attentes des collaborateurs. À cela s’ajoutent d’autres avantages que nous vous présentons ici.

Le gain de temps

L’e-learning représente un gain de temps pour les entreprises dans la mesure où les employés peuvent accéder au contenu de formation depuis n’importe quel support et surtout depuis n’importe quelle localisation. Il est donc facile d’adapter leurs temps de formation en fonction de leur disponibilité. En outre, en formation digitale, le temps d’apprentissage est réduit de 25% à 60% selon les parcours. Cela ajouté à l’automatisation de certaines tâches facilite la gestion des cours et le gain de temps.

La rentabilité

L’e-learning permet aux entreprises d’économiser sur les coûts de formation. En effet, la formation présentielle nécessite beaucoup de frais (frais pour le formateur, matériel, monopolisation du temps de travail des employés, déplacement et réception des participants, etc.). La formation en ligne peut s’adresser à un plus grand nombre d’employés sur une même période, et participe à la mise en place de programmes de social learning. Les connaissances sont partagées entre les participants. Ainsi, même lorsque la formation présentielle est combinée avec des sessions de formation en ligne, les coûts restent avantageux.

La flexibilité

Pour les employés, la formation en ligne est idéale, car elle peut être conduite selon l’emploi du temps et son rythme d’apprentissage. Ils peuvent également suivre eux-mêmes leurs progrès. C’est un véritable avantage pour les employés nomades par exemple, qui peuvent consacrer, lors d’un long déplacement, une partie de ce temps à leur formation. C’est aussi une manière d’obtenir en engagement plus fort des salariés qui sont en mesure de se connecter dans les temps où ils se sentent plus réceptifs pour suivre la formation.

L’e-learning répond aussi à la problématique d’abandon des formations, grâce à l’adaptabilité des outils digitaux. On peut utiliser diverses méthodes pédagogiques et varier les supports (vidéo, photo, texte et son). Dans certains cas, l’apprenant peut même endosser le rôle de créateur du contenu de sa propre formation. Enfin, les apprenants gardent le contrôle du contexte d’apprentissage (domicile, bureau, lieux publics, etc.), ce qui les rend plus productifs que s’ils étaient dans des environnements neutres comme c’est le cas lors des formations en présentiel.

Analyser et améliorer les parcours d’apprentissage

Il faut savoir que les plateformes de formation en ligne pratiquent une analyse des données. Cela permet :

  • d’ajuster les contenus pour faciliter la rétention des participants ;
  • d’évaluer le rythme d’utilisation des contenus ;
  • d’identifier les formations qui intéressent le plus les apprenants ;
  • de comprendre les habitudes d’apprentissage, etc.

Avec l’analyse des données, il est plus facile d’orienter les apprenants vers des parcours personnalisés.

Un atout pour la RSE

Enjeu universel désormais, la RSE est prise très au sérieux par les entreprises. L’e-learning permet de réduire l’impact environnemental en limitant les déplacements et en utilisant des supports numériques, plus durables que le papier. Par ailleurs, il est indiqué que la formation en ligne permettrait de consommer 90% d’énergie en moins et 85% de CO2 en moins que la formation présentielle.

Il faut retenir que la formation à distance a évolué dans le temps et offre désormais des formats innovants, personnalisables et adaptés pour les entreprises. Après la pandémie de la Covid, les entreprises sont plus que jamais tournées vers le travail à distance, même si certains souhaiteraient revenir à des formules en présentiel. Dans tous les cas, les parcours de formation devront continuer à s’adapter aux réalités des apprenants.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn