Gestion de la qualité dans une petite entreprise : 5 éléments à prendre en compte

La gestion de la qualité est un aspect crucial de la fourniture de produits ou de services de haute qualité aux clients. Bien que le terme  » gestion de la qualité  » soit plutôt subjectif, il s’agit néanmoins d’une expression qui a un poids à la fois juridique et de marque. La satisfaction du client à l’égard de tout produit dépend de la qualité de ce dernier. Par conséquent, toutes les petites entreprises doivent disposer d’un système fiable et très efficace pour superviser la qualité des produits. La mise en œuvre d’un système de contrôle de la qualité en bonne et due forme est un processus en plusieurs étapes. Les startups et les petites entreprises ne doivent pas s’attendre à ce qu’un système d’assurance qualité pleinement fonctionnel soit mis en place du jour au lendemain. Il s’agit d’un processus minutieux auquel il faut accorder du temps et de la considération. 

Voici une liste de facteurs que les petites entreprises devraient prendre en considération lorsqu’elles tentent de mettre en place un système de gestion de la qualité :

 

1. Établir une stratégie avec des objectifs en tête

Un système de gestion de la qualité, dans sa forme la plus élémentaire, est une stratégie organisationnelle. Comme toutes les stratégies organisationnelles, un système de gestion de la qualité doit également avoir des buts et des objectifs. Il doit avoir un but ultime, qui consiste généralement à garantir la meilleure qualité de tous les produits proposés. Mais les objectifs à court terme, tels que l’adoption d’une définition native de la gestion de la qualité, doivent également faire partie des éléments pris en considération. Les systèmes de gestion de la qualité fonctionnent mieux lorsque les dirigeants de l’entreprise ont une vision de l’ensemble du processus. Utilisez cette vision centrale comme une lumière d’orientation vers le développement d’un système de gestion de la qualité de classe mondiale qui améliore de manière démontrable la satisfaction des clients.

 

2. La formation du personnel doit être bien pensée

Un système de gestion de la qualité dépend largement de la qualité de la formation du personnel du système. La plupart des petites entreprises ne disposent pas d’un personnel composé de responsables qualité expérimentés. Par conséquent, les entreprises doivent consacrer des ressources considérables à la formation du personnel. La formation n’a pas besoin d’être inutilement coûteuse. Il existe des outils abordables, tels que des manuels en ligne, qui peuvent accélérer la formation du personnel.  Attendez-vous à ce que la formation du personnel soit un processus qui se poursuivra pendant des années et qui aura toujours besoin d’être amélioré.

 

3. Concentrez-vous sur ce que les clients veulent

L’assurance qualité est en grande partie menée pour garder les clients satisfaits, en plus de peut-être satisfaire un règlement ou deux. Par conséquent, la stratégie doit, dès le départ, être fortement axée sur le client. Tout d’abord, l’entreprise doit déterminer, sur la base de données, quelle est la base de clientèle exacte. Ensuite, elle doit déduire de ces données ce que ces clients peuvent attendre en termes de qualité. La stratégie suivra les intentions des clients. L’orientation client aide les entreprises à identifier les aspects essentiels d’un système de gestion de la qualité réussi. Elle peut également guider la formation du personnel et des représentants du service client dans le processus.

 

4. Le système doit bénéficier d’un leadership fort

Ne faites pas l’erreur de croire que la stratégie de gestion de la qualité peut être mise en œuvre et supervisée par des gestionnaires de bas niveau. Un processus aussi complexe nécessite à lui seul un leadership fort. Le système requiert un cadre supérieur ou un dirigeant pour superviser l’ensemble du processus. Les supérieurs hiérarchiques seront chargés de planifier à l’avance et de définir des politiques qui répondent à l’objectif ou à la vision de base. Un plan de gestion de la qualité peut facilement partir à la dérive sans une supervision et un leadership attentifs de la part des échelons supérieurs de l’entreprise.

 

5. Identifier les facteurs par lesquels mesurer le succès

L’étape la plus fondamentale de la mise en œuvre d’un mécanisme de contrôle de la qualité consiste à concevoir des facteurs d’évaluation. Qu’est-ce qui détermine en définitive si un produit a été fabriqué conformément aux normes de qualité ? En outre, il convient d’évaluer le succès du système global de contrôle de la qualité. Généralement, le succès est déterminé par les niveaux de satisfaction des clients, la qualité comparative des produits et les performances financières de la ligne de produits. Les gestionnaires appellent ces points les « facteurs critiques de succès ». Le développement du programme d’assurance doit inclure un ensemble bien défini de ces facteurs critiques de succès, basé sur les objectifs à long terme du programme. Ces facteurs doivent permettre d’évaluer un produit capable de résister aux normes réglementaires, aux attentes des clients et aux normes du marché.

Les considérations ci-dessus déterminent l’efficacité d’un mécanisme de contrôle de la qualité dans toute entreprise. Le système n’est pas complet tant que les traqueurs de mesures ne sont pas inclus dans le processus. Les responsables doivent orienter le système vers le suivi des progrès et le contrôle des évaluations. En fin de compte, la vision et les objectifs de la stratégie devraient être actualisés. Les petites entreprises devront consacrer des ressources et du temps à la conception d’un système de gestion de la qualité capable de résister à un examen minutieux. Bien que cela puisse demander des efforts et un bon leadership, les bénéfices seront immenses au bout du compte en termes de développement d’un produit véritablement prêt à être commercialisé. Le marché a toujours besoin de produits de qualité, et si votre petite entreprise est en mesure de les fournir, vous resterez en affaires pendant des décennies.

 

 

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn