utilisation robots

Gérant d’une petite ou grande entreprise, vous n’êtes pas sans savoir que l’intelligence artificielle rencontre un franc succès auprès des acteurs du secteur de l’industrie. Si quelques organisations ne saisissent pas vraiment son potentiel, d’autres n’hésitent pas à investir de grosses sommes pour optimiser leur production. Vous doutez encore du bienfait de l’intelligence artificielle pour le développement de votre activité ? Découvrez dans cet article comment cet outil peut grandement améliorer votre compétitivité sur le marché.

L’intelligence artificielle, qu’est-ce que c’est ?

De manière générale, l’intelligence artificielle (I.A) se définit comme un ensemble de technologies qui sont capables d’imiter les capacités d’un être humain. Pour réussir à reproduire notre comportement, les ordinateurs absorbent une quantité massive d’informations afin d’apprendre et de s’améliorer de façon autonome, selon des algorithmes prédéfinis. Médecine, recherche, finance, automobile… Les machines ont la capacité de prendre en charge des tâches jusque-là réservées à l’intelligence humaine et parviennent à s’adapter à la situation qu’elles rencontrent. L’utilisation de l’I.A au quotidien : assistant virtuel, cobot et bras robotisé, transports autonomes…

Quels sont les atouts de cette technologie ?

L’intelligence artificielle présente plusieurs avantages non négligeables. Parmi eux, on retrouve :

  • l’optimisation des process et la réduction des coûts : l’I.A permet d’identifier les tâches répétitives et donc, à faible valeur ajoutée. Celles-ci sont confiées à des robots, tandis que les missions qui ne peuvent pas être automatisées sont réservées aux collaborateurs. Ces derniers peuvent ainsi consacrer toute leur énergie à des tâches qui créent réellement de la valeur. Les différents postes de la chaîne de travail peuvent être rationalisés, avec à la clé, des économies notables pour l’entreprise ;
  • la prise de décisions éclairées : grâce à ses fonctions prédictives, l’I.A est faite pour prévoir une certaine quantité d’informations. Le processus de prise de décision est facilité. De ce fait, les choix stratégiques ne sont plus basés sur une intuition, mais sur des informations fiables. C’est en s’appuyant sur un volume important de data que les machines pourront détecter des “patterns” et faire en sorte d’indiquer des tendances. Particulièrement pratique en supply chain, les données ont le pouvoir d’indiquer des prévisions de la demande. Le résultat ? Une meilleure gestion en termes d’approvisionnement et donc des économies de réalisées. L’I.A constitue un véritable allié pour les managers ;
  • l’anticipation des problèmes techniques : dans le secteur industriel, tout repose sur les machines. Des engins coûteux, dont l’entretien est un enjeu essentiel. Rien de pire pour une entreprise qu’une panne qui paralyse toute la chaîne de production. Pour éviter à tout prix ce genre de scénario, l’I.A parvient à détecter les signes avant-coureurs d’une panne ou défaillance avant même qu’elle ne survienne. Grâce à une procédure de détection des défauts, les machines de production sont entretenues de façon optimale et leur taux d’occupation est amélioré ;
  • l’amélioration de la qualité : au-delà de garder les machines en parfait état de marche, l’I.A a l’avantage d’aider au contrôle qualité. Elle garantit le respect des normes et des réglementations en vigueur. On peut par exemple penser aux systèmes d’inspection visuelle automatisés, qui permettent de distinguer des défauts de fabrication qui sont invisibles à l’œil nu ;
  • la création d’un meilleur environnement de travail pour les collaborateurs : faut-il réellement considérer l’intelligence artificielle comme une menace pour les emplois ? Au contraire : l’I.A instaure un cadre collaboratif, où la machine n’est qu’un exécutant. Les robots permettent de créer un environnement sécurisé pour les travailleurs et de diminuer la pénibilité de leur travail. Une façon de travailler qui soulage l’employé, lui supprime les tâches chronophages, maximise son efficacité, et donc contribue à le faire se sentir bien au travail.

 

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn