miroir de circulation
Sommaire

Conduire un véhicule demande différents types de compétences. De la prudence, de la concentration, mais avant tout de l’anticipation. Or, ces compétences dépendent très souvent de notre visibilité. Plus cette dernière sera mauvaise et moins il sera aisé de pouvoir contrôler notre véhicule. Un virage serré ou un obstacle gênant sont tout autant de problèmes à éviter.

 

L’usage d’un miroir de circulation

Que vous ayez le permis ou non, vous avez sans aucun doute déjà remarqué les énormes miroirs placés à des endroits clés dans certaines rues. Ils ont d’ailleurs la particularité d’être aussi gros que voyants. Et si vous avez le permis, vous avez fait bien plus que de les remarquer, vous les appréciez certainement. Vous les appréciez, peut-être même d’autant plus, qu’ils ont pu prémunir un accident ou une situation problématique. Car oui, ces miroirs représentent une forme de sécurité et de protection, mais aussi une forme de prévention. De ce fait, ils portent généralement le nom de miroir de circulation, de sécurité ou même de surveillance. Néanmoins, si un miroir de circulation peut être utilisé dans la rue, un Miroir de circulation pour parking existe également.  En savoir plus sur https://www.la-securite-routiere.com/securite-routiere-quelle-reglementation-miroirs-rue/

En effet, tous les parkings ne sont pas nécessairement grands, ouverts, avec assez de marge de manœuvre pour se garer sans difficulté. Certains parkings entourent même des bâtiments, des entreprises et forment de petits couloirs aussi nécessaires que dangereux. Dans de telles situations, un accident est toujours à anticiper. Alors, dans ce type de circonstance, un miroir de circulation peut s’avérer nécessaire.

 

Les emplacements pertinents pour un miroir de circulation

Les miroirs de sécurité ne peuvent être placés qu’au sein d’une agglomération, ce qui a globalement du sens. En ville, il est toujours installé à au moins 2,30 m de hauteur, pour être le plus visible possible. Toutefois, si un tel miroir est employé par un particulier à la sortie de son garage, il doit l’être sur un poteau haut de 3,5 m à 4 m. Dans cette taille réglementaire est inclus un scellement de 0,50 cm dans le béton afin d’assurer sa stabilité. Leur usage est interdit dans un cas en particulier : hors agglomération. En effet, à haute vitesse, ils pourraient surprendre un conducteur, sans compter qu’en pleine nuit ils peuvent refléter les lumières des phares contre les automobilistes, les éblouissant et réduisant davantage leur visibilité. En réalité, l’usage des miroirs de circulation a du sens dans les endroits qui manquent de visibilité. Plus haut, les parkings ont été énoncés, mais il en est de même pour les parkings souterrains. Entre les différents piliers présents et les sorties et entrées souvent en pentes, un miroir de surveillance bien placé peut prévenir un possible accident. En somme, sur votre propriété, si vous avez déjà fait preuve d’hésitation à sortir de votre garage, si certaines parties du parking de votre entreprise sont notoirement connues pour être à risque, alors l’investissement dans un miroir de sécurité est absolument justifié. Au-delà de l’aspect de sécurité, il s’agit également d’une prévention légale. Dans le cas où un accident survient alors qu’un miroir de circulation était présent, votre responsabilité sera difficilement mise en cause.

 

Facebook
Twitter
LinkedIn