Sommaire

Kanban est un système manuel qui signale une demande de pièces ou de matériaux. En règle générale, les travailleurs utilisent des cartes Kanban pour signifier qu’ils sont prêts à recevoir les matériaux d’une opération. Quatre principes essentiels furent identifiés lorsque Toyota a commencé à mettre en œuvre ce concept. Découvrez-les ici.

Visualisez le workflow

Le premier principe de Kanban concerne la visualisation des projets et des éléments de travail. Contrairement à d’autres approches de processus métier, le temps de cycle Kanban ne prescrit pas de workflow. Il exige seulement que tous les éléments de travail soient documentés d’une manière à être facilement visualisée par tous. Les tableaux Kanban sont utilisés pour afficher les éléments en cours, ceux qui sont terminés et ceux qui n’ont pas encore démarré. Améliorer la visibilité de ses opérations est crucial pour identifier les domaines qui ont besoin d’être améliorés. Le tableau Kanban se compose de ces différents éléments :

  • Cartes Kanban ;
  • Colonnes Kanban ;
  • Limites de Travaux En Cours ;
  • Swimlanes Kanban.

Limitez le travail en cours

La finalité de l’utilisation de Kanban et des tableaux visuels est de faire passer chaque travail d’une opération à une autre. Afin d’éviter les goulots d’étranglement et l’accumulation des tâches, les gestionnaires devront fixer une limite de travail en cours. Cette limite doit être égale à ce qui peut être raisonnablement exécuté et géré à un moment donné. La définition de limites garantit que vous identifiez les tâches prioritaires qui doivent être terminées en premier. Ensuite, vous alertez rapidement tout le monde lorsque le nombre de tâches dans une colonne ou dans une opération dépasse la limite WIP.

Se concentrer sur le flux

Le troisième principe concerne la concentration sur le flux de production et le processus. Le tableau Kanban mis en œuvre dans la première étape fournit un excellent outil pour observer comment le travail passe. Cela mettra en évidence les éventuels goulots et permettra aux gestionnaires de se concentrer sur les interruptions du flux normal. Laissez les gens s’organiser autour du travail à faire. Fournissez une formation adéquate et les outils appropriés afin que ces derniers puissent faire de leur mieux. En plus, ils pourront détecter les opportunités d’amélioration et les mettre en application.

Améliorez de façon continuelle

Le dernier principe de Kanban est l’amélioration continue. Il s’agit d’un thème commun à la plupart des méthodes de production au plus juste. À moins que vous ne fonctionniez avec une efficacité maximale, vous devrez continuer à vous améliorer. Vous devez vous ajuster pour conserver cette amélioration à mesure que vous commencerez à mettre en œuvre les principes de Kanban. En plus, vous devez revoir la fabrication sans relever de gaspillage dans vos opérations. L’utilisation des méthodes Kanban dans votre usine de production vous permettra de réduire les stocks et l’espace requis. Cela vous aidera à bien conserver les stocks de travail en cours. De plus, la qualité de vos articles augmentera, car la méthode Kanban utilise des stratégies de production en petits lots. Cela permet aux travailleurs d’identifier plus rapidement les défauts de production.

Il est important de noter que Kanban n’est pas un système autonome et qu’il existe dans un cadre plus large. Dès lors, les temps de cycle des logiciels avancés de planification et d’ordonnancement sont devenus plus courts.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn