Sommaire

 

Les modalités énergétiques en entreprise font référence aux moyens à mettre en place afin de réduire la consommation d’énergie et l’émission de CO². Ces concepts nécessitent de grands investissements. Pour y parvenir, un audit énergétique est nécessaire. Lisez cet article pour en savoir plus sur le sujet.

 

Le dispositif éco-énergie tertiaire : de quoi s’agit-il ?

 

Il s’agit d’un dispositif réglementaire. Il est dans la majorité des cas associé à son système de notation. En fait, l’eco energie tertiaire consiste à fixer le seuil maximum d’émission de CO² et de consommation d’énergie. Pour y parvenir, les dirigeants d’entreprise doivent effectuer certaines démarches comme :

  • la sensibilisation des employés ;
  • l’isolation de la structure ;
  • le remplacement des équipements (chauffage, climatisation, etc.).

 

Optimisation de la performance énergétique de l’entreprise : comme s’y prendre ?

 

La performance énergétique participe activement à la compétitivité de l’entreprise. En plus, c’est un moyen de diminuer l’impact environnemental. À part les avantages directs liés à la baisse des coûts de l’énergie, ce processus améliore également les points suivants :

  • le confort ;
  • la productivité ;
  • la qualité de l’air ;
  • la sécurité, etc.

Pour optimiser la performance énergétique de votre entreprise, il est nécessaire de faire un audit.

 

Audit énergétique : pour mieux gérer le budget de l’entreprise

 

C’est un diagnostic ayant pour but de rassembler toutes les informations concernant la consommation énergétique d’une entreprise. Cette analyse vous donne la possibilité de repérer toutes les sources de déperditions de l’immeuble. Afin de réussir l’audit énergétique, il faut prendre en compte les éléments suivants :

  • les équipements que vous utilisez dans votre entreprise ;
  • le système de chauffage ;
  • l’isolation du bâtiment ;
  • la climatisation ;
  • la production d’eau chaude, etc.

Il convient de noter que ce diagnostic est une étape incontournable pour toute société qui souhaite optimiser sa performance énergétique. En fait, l’audit vous permet par la suite d’élaborer un plan d’action.

 

Qui est concerné par cette obligation ?

L’audit réglementaire de performances énergétiques est principalement destiné aux entreprises de grandes tailles. Pourquoi ? Parce que ces dernières sont considérées comme de très grandes consommatrices d’énergie. Dans ce contexte, vous devez à tout prix faire appel à un professionnel pour effectuer l’audit énergétique votre entreprise si :

  • vous employez plus de 250 salariés ;
  • votre entreprise possède un chiffre d’affaires de plus de 50 millions d’euros ;
  • votre société dispose d’un bilan s’élevant à plus de 43 millions d’euros.

En revanche, les entreprises qui possèdent une certification ISO 50 001 dans la majorité de leurs factures (au moins 80 %) sont dispensées de cet examen. Il convient de noter que si l’attestation que vous avez n’est plus valide, vous devez faire un audit énergétique dans un délai de 6 mois.

 

Qui peut réaliser l’audit réglementaire ?

L’audit réglementaire doit être effectué par un professionnel dans le domaine. L’auditeur doit obligatoirement avoir une qualification OPQIBI ou Organisme Professionnel de Qualification de l’Ingénierie Bâtiment Industrie. Votre entreprise risque d’être pénalisée si vous ne respectez pas cette obligation. En cas de récidive, la sanction pourrait aller jusqu’à 4 % de votre chiffre d’affaires.

 

Quelles sont les autres modalités en entreprise ?

 

Voici les deux autres normes mises en place afin d’économiser plus d’énergie :

  • la RT2020 : elle concerne les nouveaux locaux. Cette norme exige la construction de ces derniers avec des matériaux écoresponsables. Ils doivent également être isolés correctement ;
  • la RE2020 : elle traque les dépenses superflues d’électricité.
Facebook
Twitter
LinkedIn