Reconversion professionnelle : quels métiers lorsqu’on est plutôt manuel ?

Découvrir et apprendre de nouvelles choses, s’assurer une meilleure rémunération, s’épanouir dans un métier qui ne connaît pas de crise, dire adieu à la routine métro-boulot-dodo… De multiples raisons poussent les personnes à se tourner vers une reconversion professionnelle. De nombreuses personnes ont concrétisé cette année leur souhait de changer de profession. Les métiers manuels connaissent tout particulièrement un réel succès auprès des personnes en reconversion professionnelle. Ils offrent plus d’indépendance et laissent place à la créativité, tout en garantissant de nombreux débouchés. Les salaires sont aussi généralement attractifs. Quels sont donc les métiers manuels qui connaissent le plus de succès dans le domaine de la reconversion professionnelle ? Si vous recherchez de nouvelles pistes de travail en Midi-Pyrénées, voici quelques propositions de carrière.

Suivez une formation de prothésiste ongulaire

Le métier de prothésiste ongulaire s’avère être une bonne alternative dans le cadre d’un projet de reconversion professionnelle pour les personnes intéressées par le secteur du bien-être et de la beauté.

Pourquoi se reconvertir en prothésiste ongulaire ?

La beauté des ongles vous passionne ? Le métier de prothésiste ongulaire est fait pour vous. Aussi appelé « styliste ongulaire », un prothésiste ongulaire a pour mission première de sublimer les ongles de ses clients. Ce métier demande la maîtrise de certaines techniques de base. Si vous envisagez de vous reconvertir dans ce métier manuel, il est possible de réaliser une formation de prothésiste ongulaire sur Toulouse grâce à une équipe de formateurs expérimentés. Vous y découvrirez les qualités requises pour ce métier :

  • de la dextérité,
  • une grande habileté,
  • le sens de la précision,
  • beaucoup de créativité.

Vous devez connaître les protocoles d’hygiène, les produits ainsi que les instruments de base à utiliser. Le métier de prothésiste ongulaire est un métier de conseil. Vous devez donc aussi être capable d’aiguiller vos clientes sur les différents soins adaptés à la nature de leurs ongles et à la morphologie de leurs mains.

métiers manuels, reconversion professionnelle, prothésiste ongulaire

Prothésiste ongulaire : un métier en plein essor

Dans le cadre d’une reconversion professionnelle, beaucoup de Français s’intéressent au métier de prothésiste ongulaire dédié à la beauté des mains et des pieds. Pour beaucoup d’entre nous, la beauté des mains et des pieds constitue un élément important du quotidien. Nombreux sont celles et ceux à vouloir afficher des mains et des pieds bien entretenus. Qu’il s’agisse d’une simple manucure ou de nail-art, les ongles permettent d’exprimer notre style et notre personnalité.

Les hommes comme les femmes souhaitent de plus en plus présenter des mains impeccables. C’est donc un aspect important de notre apparence, aussi bien dans notre vie personnelle que professionnelle. Conscients de l’importance de leurs ongles, les clients reviennent régulièrement dans les salons de beauté pour conserver l’apparence nette de leurs mains. La demande est également forte pour les prestations à domicile. Vous l’aurez donc compris, ce métier ouvre la porte sur plusieurs débouchés.

Quelles sont les tâches du prothésiste ongulaire ?

Le métier de prothésiste ongulaire est un métier aux multiples facettes. En plus de couper, limer et entretenir les ongles, vous devrez appliquer du vernis et apposer des strass, des stickers, des motifs, des bijoux, etc. Certains clients vous demanderont aussi de réaliser une extension des ongles avec de faux ongles.

En tant que prothésiste ongulaire, vous devez être capable de réaliser un modelage des ongles avec du gel UV ou de la résine. Il s’agit d’une vraie tendance ces derniers temps. Notez cependant que ces mêmes ongles en gel UV devront subir un remplissage toutes les 3 à 4 semaines. Il vous faudra être capable de combler l’espace vide qui commence à apparaître à la base de l’ongle.

Les missions d’un prothésiste ongulaire sont donc variées et requièrent une très grande précision pour pouvoir achever des tâches minutieuses.

Comment devenir prothésiste ongulaire ?

Quel que soit votre niveau, notez que ce secteur est en perpétuelle évolution. Il est donc important que vous restiez à l’affût des nouvelles techniques et des nouvelles tendances.

Pour maîtriser au mieux le métier de prothésiste ongulaire, l’idéal est de suivre une formation. Conformément aux réglementations en vigueur, seuls les diplômés d’un CAP esthétique peuvent exercer ce métier. La formation s’impose donc comme une nécessité pour lancer et pérenniser votre activité. Que vous choisissiez d’exercer en tant que prothésiste ongulaire à domicile de façon indépendante, dans un salon ou dans un institut de beauté, la formation reste un gage de qualité et de professionnalisme. En règle générale, elle se compose d’une partie théorique et d’une partie pratique, vous donnant ainsi l’occasion d’apprendre les rouages du métier. Vous bénéficierez également des conseils avisés et personnalisés de vos formateurs.

À l’issue d’une formation en prothésiste ongulaire, vous aurez acquis les différentes techniques de base. Vous serez alors en mesure de répondre aux demandes de vos clients, aussi spécifiques et exigeantes soient-elles.

Comment choisir une formation de prothésiste ongulaire ?

Pour exercer au titre de prothésiste ongulaire, vous devez impérativement obtenir un CAP. Vous avez le choix entre une formation initiale et une formation continue. Si vous vous lancez dans une reconversion professionnelle, optez pour une formation continue. À la fin du programme, vous décrocherez deux types de certificats :

  • Le certificat de prothésiste ongulaire,
  • Le certificat permettant d’exercer une activité de prothèse ongulaire.

Dans le cas où vous choisiriez de suivre une formation en école privée, vous bénéficierez de cours ainsi que de stages de durées variées. En revanche, ces centres de formation ne délivrent pas de titre RNCP. Pour être sûr de faire le bon choix, évaluez les avantages et les inconvénients de chaque programme de formation ainsi que de leurs prestataires.

coiffeur, coiffeuse, reconversion professionnelle

Faites une reconversion professionnelle pour être coiffeur

Vous aimez le travail bien fait ? Vous avez un bon sens de la communication ? Vous aimez être en contact avec les gens ? Vous êtes passionné par la coiffure et voulez exprimer votre créativité ? Le métier de coiffeur est fait pour vous, si vous êtes à la recherche d’une reconversion professionnelle. Créativité, habileté et minutie, telles sont les principales qualités requises pour devenir coiffeur.

En tant que coiffeur, votre mission consiste à répondre aux attentes de vos clients tout en les mettant en valeur. En sortant de votre salon de coiffure, vos clients doivent être satisfaits de leur apparence. Il se peut que vous ayez affaire à des clients exigeants, mais vous devrez être capable de les mettre à l’aise grâce à vos aptitudes relationnelles.

Comme tout métier manuel, il est indispensable de suivre une formation professionnalisante avant de devenir coiffeur. En apprentissage ou en formation continue, le CAP coiffure reste de loin la formation la plus connue. Il vous permet de devenir titulaire d’un brevet professionnel.

Reconvertissez-vous en tant qu’intervenant dans un centre de bien-être et de spa

Le métier d’intervenant spa connaît un essor considérable auprès des personnes en reconversion professionnelle. La raison de cet engouement est simple : le bien-être, la relaxation, la douceur et les moments de détente sont devenus essentiels dans la vie de nombreuses personnes. Ce domaine est donc très régulièrement sollicité.

Vous vous plaisez dans une atmosphère de calme et de détente ? Vous aimez apporter du bien-être aux personnes ? Le métier de spa praticien, ou intervenant spa, est sans doute le métier qui vous ira le mieux. Vous serez amené à prodiguer des soins esthétiques axés vers le bien-être. À ceux-là s’ajoutent les soins de relaxation à visée non thérapeutique.

Les massages, la balnéothérapie ainsi que les différentes techniques de modelage et de relaxation devront aussi être maîtrisée pour apporter confort et bien-être aux clients. Ces soins ne se prodiguent pas n’importe comment. Il est donc important que vous maîtrisiez certaines techniques et que vous suiviez une formation de spa praticien reconnue.

reconversion professionnelle métiers manuels, boulangerie

Se reconvertir dans le métier de boulanger

Chaque matin, le boulanger fait le bonheur de millions de Français. Ce métier consiste à fabriquer et vendre la production d’une boulangerie traditionnelle. Votre mission consiste essentiellement à proposer des plaisirs gourmands et appétissants à votre clientèle.

À la fois commerçant et artisan, ce métier réclame que vous vous leviez très tôt pour proposer des produits frais à vos premiers clients. Il requiert :

  • une bonne résistance physique,
  • de la créativité et de l’imagination,
  • un bon sens relationnel,
  • des capacités de gestion accrues.

Pour fidéliser votre clientèle, il est vital que vous proposiez exclusivement des produits de qualité. Il sera difficile d’atteindre votre objectif sans une formation au préalable. Parmi les formations les plus connues dans ce domaine, on note le CAP boulangerie et le BEP pâtisserie boulangerie.

Si vous êtes à la recherche d’un métier manuel dans lequel vous pourrez exprimer votre créativité et être en contact avec la clientèle, tournez-vous vers les carrières de prothésiste ongulaire, coiffeur ou boulanger. Rappelez-vous que, quel que soit le métier choisi, il sera nécessaire de vous reconvertir professionnellement avec une formation adéquate. Tournez-vous donc vers un centre qualifié qui proposera des diplômes et certifications reconnus par le secteur professionnel de votre choix.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn