Les États-Unis persistent et signent : ils sont la première puissance scientifique et technologique mondiale. La silicon Valley en est la preuve. Zoom sur cette infime zone difficilement délimitable mais qui est animée d’une très grande puissance technologique et informatique.

 

La Silicon Valley : un environnement entrepreneurial caractérisé par l’innovation

La Silicon Valley ou  » The Valley » pour les intimes se déploie en Californie. La zone était le berceau des géants du web comme  Hewlett-Packard, Google, Facebook, PayPal, eBay,etc. Elle a connu un véritable essor économique grâce à la prestigieuse université technologique de Stanford et à des financements militaires.

 

Qui dit Silicon Valley dit aussi start-ups. Ce sont ces  jeunes pousses d’entreprises informatiques, électroniques, des entreprises de nouvelles technologies qui sont parties de rien mais qui ont fini par récolter des milliards de dollars grâce à une idée brillante.

Start-up : comment trouver un bon investisseur?

D’accord, la Silicon Valley regorge d’opportunités, mais il ne suffit pas de faire un voyage aux USA et d’attendre tranquillement  dans les rues de la Californie qu’un « business angel » passe. Cette opportunité, il faut un peu aller la chercher. Il faut être un peu plus malin, un peu plus téméraire et beaucoup plus intelligent que les autres. Ces « business angel » ou capital-risqueur sont des investisseurs  qui financent des idées novatrices et aident les start-uppers à développer leurs activités. Mais ils ne vont pas injecter leur argent dans des produits qui saturent déjà le marché ou dans une idée qui ne tient pas debout.

Pour vous aider à trouver  un investisseur, participez à des ateliers sur les investissements, à des formations et à des événements de start-ups pour tisser des liens et créer un réseau professionnel. Rejoignez des groupes d’anges et apprenez aux côtés des investisseurs expérimentés comment obtenir un investissement conséquent.

Comment obtenir un ESTA USA et pouvoir partir aux États-Unis ?

Si vous avez un start-up en tête et que vous voulez voyager aux États-Unis pour le concrétiser, vous pouvez profiter du programme d’exemption de visa pour entrer sur le territoire américain. Pour pouvoir faire cette demande d’autorisation de voyage, vous devez avoir un passeport valide, biométrique ou à lecture optique. Puis, remplir le formulaire ESTA USA sur le site  du gouvernement américain et payer  les frais de traitement de dossier par carte bancaire. Cette AVE ou autorisation de voyage électronique vous permet  de fouler le sol américain pour entrer  en tant que touriste ou à titre de voyage d’affaires d’une durée de séjour de 90 jours maximum. Si vous pensez que votre séjour aux Etats-Unis va durer un peu plus, vous devez faire une demande de visa autre que le visa ESTA.

L’ESTA USA simplifie les formalités et les démarches administratives pour les ressortissants de pays de l’UE qui désirent séjourner aux États Unis. Avant d’embarquer, les autorités américaines vous exigeront un billet d’avion aller-retour et des justificatifs de votre solvabilité. La durée de validité de l’ESTA est de 2 ans ou à l’expiration du passeport. Tant que votre ESTA est en cours de validité, vous pouvez renouveler votre voyage aux  États-Unis, sans avoir à refaire une demande, ni avoir besoin d’un visa.

Arrivé sur place, avec votre autorisation de séjour en poche, les services d’immigration contrôleront votre nom, prénoms, votre pièce d’identité et votre admissibilité aux États-Unis.  Ils donneront ensuite leur approbation pour votre entrée sur le territoire américain. Important : l’ESTA USA  ne vous permet pas de rester indéfiniment sur le sol américain. Il va seulement vous servir à réseauter. L’ESTA USA est un tremplin pour votre start-up mais après si vous comptez rester, vous devez procéder à une nouvelle demande d’un autre type de visa américain (visa de travail).

Soyez un startuper déterminé. Ne restez pas seul, les  startupers qui ont réussi ont été accompagnés. Dotez-vous des connaissances nécessaires, trouvez des partenaires et des ressources pour vous aider à concrétiser votre « American Dream ».