Garder son image de marque ce n’est pas montrer sa mode ou son luxe, c’est surtout communiquer votre marque personnelle. Toutes les explications ici.

1. Votre voiture

Vous avez déjà dû emmener quelqu’un dans votre voiture, et vous devez vous débarrasser d’excuses et d’excuses –  » excusez-moi, excusez-moi, diplômé, laissez-moi sauver ça… vous voyez…. J’ai des enfants à la maison  » – pendant que vous essayez frénétiquement de faire disparaître les restes de nourriture d’hier ?

Votre voiture est une partie très importante de votre image, mais peut-être pas pour les raisons que vous pensez. Bien que dans certains environnements professionnels, la marque et le luxe soient des exigences, la règle générale est que le prix de votre voiture importe peu – ne vous endettez pas ! – mais plus encore, dans quel état elle se trouve habituellement. À quoi bon porter une robe Chanel ou un costume Armani si vous allez vous présenter à votre rendez-vous dans une voiture sale, négligée ou cassée ?

Ayez la voiture que vous pouvez. Mais gardez-la toujours impeccable. Elle est une projection de vos valeurs, et les gens la voient et l’associent à votre personnalité. Allez sur ce site

2. Votre bureau / box

Les styles de bureau changent avec le temps et suivent différentes tendances. Il y a quelques années, les bureaux « luxueux » étaient constitués de meubles en bois lourds, de peintures classiques et d’ornements lourds. Les bureaux modernes tirent parti des lignes droites, des couleurs neutres et d’un esprit minimaliste.

N’oubliez cependant pas que votre bureau est la métaphore visuelle de votre cerveau . Les personnes qui le visitent affirment à votre sujet ce qu’elles voient dans votre espace. Ils ne diront pas « wow, quel bureau désordonné », mais « wow, quelle personne désordonnée ». S’il existe des environnements professionnels où un certain « désordre » est nécessaire et attendu (comme les entreprises créatives, les entreprises de design, etc.), ne baissez pas votre garde. Ce n’est pas la même chose « créatif » que carrément chaotique ou sale. Visualisez le style de votre espace et vous êtes sûr qu’il transmet ce que vous voulez transmettre.

Les pièges des bureaux sont :

  • Des meubles vieux et démodés.
  • L’excès d’objets personnels et de souvenirs.
  • Les choses sur le bureau que vous n’utilisez pas en ce moment.
  • Les papiers inutiles et les choses qui sont là « juste au cas où… ».
  • Photos et ornements de mauvaise qualité.
  • Déchets, saleté et désordre général.
  • Mauvais éclairage.

3. Téléphone portable et stylo

Il n’est pas rare de croiser des personnes qui ont apparemment soigné tous les aspects de leur image… jusqu’à ce qu’elles sortent le téléphone avec un écran planté, des cicatrices de plusieurs années ou un étui non professionnel. Et là, l’illusion est brisée.

Comme pour la voiture, votre téléphone portable parle de qui vous êtes et de comment vous êtes. Il ne s’agit pas d’avoir le dernier modèle, la marque de luxe ou un téléphone portable hors de prix – il s’agit d’investir un peu pour le garder présentable.

Il en va de même pour le stylo : essayez d’avoir sur vous un stylo ou un stylo de bonne qualité et en bon état, que vous pourrez utiliser ou emprunter, si nécessaire. Il n’est pas nécessaire de dépenser des milliers d’euros : il existe d’excellents stylos pour le prix d’un café. L’important est que vous soyez conscient que ces accessoires transmettent le style et le soin que vous mettez dans les petites choses.

4. Vos manières

Bien que le singe s’habille en soie… dit le proverbe, et il a raison. Les mauvaises manières sont toujours des signaux d’alarme car elles parlent de valeurs internes qui se manifestent inconsciemment. Ponctualité, déférence, respect de toutes les personnes. La façon dont nous saluons, sourions et interagissons avec les personnes qui nous servent (comme les serveurs, les caissiers, etc.), en dit plus sur qui nous sommes que la plus luxueuse des cravates.

Vous projetez une image négative ? Peut-être que ce ne sont pas vos chaussures. Gardez toujours une attitude amicale et de service, en faisant passer l’autre avant vous, en passant du temps et en écoutant calmement ce qu’il peut vous dire. Et s’il vous plaît… ne vous laissez pas distraire par votre téléphone portable pendant que les autres parlent !

5. Vos réseaux sociaux

Par excès ou par défaut, peu de professionnels gardent leurs réseaux sociaux alignés sur leur profil professionnel. Tout ce que vous téléchargez sur Facebook, Instagram, Twitter, etc. fait partie de votre image étendue et affecte directement la perception de votre marque dans l’environnement dans lequel vous évoluez.

« Mais les réseaux sont pour les amis et la famille », me dira-t-on. Et je vous répondrai : justement ! D’où viennent, selon vous, vos premiers clients et partenaires dans une démarche entrepreneuriale ? Vos réseaux doivent véhiculer deux choses : votre personnalité et vos intérêts personnels et professionnels. Si votre truc est la photographie, la science, la politique ou la technologie, vos réseaux doivent être transparents et contribuer à vous placer au top-of-mind dans vos cercles d’influence.