Sommaire

Aujourd’hui, les soft skills sont au cœur des préoccupations des RH. Recruter des commerciaux avec des de bons soft skills, c’est s’assurer d’avoir des commerciaux performant, adaptable et flexible dans le temps. 

 

Qu’est-ce qu’un soft skills vs un hard skills ?

 

Les soft skills s’acquièrent généralement par l’expérience et les hard skills peuvent être appris par la formation. Les soft skills sont généralement plus difficiles à développer que les hard skills.

 

Définition de soft skills

Le terme « soft skills » désigne les compétences relationnelles, interpersonnelles et personnelles. Ces compétences sont généralement considérées comme étant plus difficiles à enseigner et à évaluer que les compétences techniques.

 

Définition de hard skills

Les hard skills sont un ensemble de compétences et de connaissances spécifiques qui peuvent être mesurées et évaluées. Ces compétences sont généralement acquises au fil du temps grâce à l’apprentissage, à l’expérience et à la formation.

 

Comment développer ses soft skills en tant que commercial ?

 

Il existe plusieurs moyens de développer ses soft skills en tant que commercial :

  • participer à des formations et des workshops dédiés au développement des soft skills ;
  • prendre part à des programmes de mentoring ou de coaching en entreprise ;
  • surtout aller sur le terrain et prendre tous les retours de vos collègues.

Pour développer ses compétences et soft skills, une jeune start-up a lancé des Bootcamps sur le business development. En alliant théorie et pratique, cette équipe aide les commerciaux ou futurs commerciaux du digital à développer leurs soft-skills. Vous pouvez découvrir leurs formations sur akimbo.eu.

 

La liste des soft skills à maîtriser pour être un commercial hors pair

 

La motivation

Un commercial doit avoir de la motivation pour réussir. Cela l’aidera à développer de nouvelles idées, à trouver de nouveaux clients et à vendre plus de produits ou de services.

 

L’écoute attentive et active

Un commercial doit être à l’écoute afin de connaître les besoins de ses clients et de leur proposer les produits ou services qui leur conviennent. Il doit également être à l’écoute de ses collègues et de son entourage afin d’être au courant des dernières tendances du marché et de l’évolution de la concurrence.

 

La bienveillance

Le commercial doit se montrer bienveillant pour créer une relation de confiance avec le client. La bienveillance est une attitude qui consiste à faire preuve de sympathie et de gentillesse envers autrui. Elle permet de rassurer le client et de lui montrer que le commercial est à son écoute.

 

La résilience

Un commercial doit être résilient pour plusieurs raisons. Tout d’abord, les commerciaux sont constamment exposés au rejet. Deuxièmement, les commerciaux doivent être capables de gérer le stress et la pression au quotidien. Enfin, les commerciaux doivent savoir rebondir après les échecs.

 

La capacité à faire face à la pression

Un commercial doit gérer différents aspects de son travail, tels que la prospection de nouveaux clients, la négociation des contrats, la gestion des relations avec les clients existants et la livraison des produits ou services commandés. Il est donc important qu’il soit capable de gérer son temps et de prendre des décisions rapidement, car il doit souvent gérer plusieurs tâches en même temps. Les clients peuvent être exigeants et il est important que le commercial soit capable de les satisfaire.

 

La rigueur

Si un commercial ne respecte pas les délais, il peut rater des ventes et perdre des clients. De plus, les procédures doivent être suivies pour assurer une bonne qualité du service ou du produit.

 

Le sens de l’organisation

Organiser son travail est crucial pour un commercial, car cela lui permet de mieux gérer son temps et d’être plus efficace. De plus, un bon sens de l’organisation lui permettra de mieux gérer les différentes tâches qu’il doit effectuer au quotidien et de mieux se concentrer sur les prospects qu’il doit contacter.

 

Pourquoi développer ses soft skills en tant que commercial ?

 

Les soft skills sont devenus indispensables dans les métiers du commercial. Les clients sont de plus en plus exigeants et attendent des commerciaux qu’ils soient à l’écoute, empathiques et qu’ils soient en mesure de leur apporter les meilleurs conseils. Les commerciaux qui parviennent à développer leurs soft skills ont donc un réel avantage sur leurs concurrents.

 

L’intérêt croissant des recruteurs pour les soft skills

 

Pour optimiser les chances de décrocher un emploi, les étudiants ne doivent pas se reposer sur leurs seuls acquis en termes de connaissances théoriques. En effet, afin d’être embauchés, les candidats doivent convaincre les entreprises de leur potentiel en termes de soft skills. Ces dernières ont pris d’ailleurs conscience de l’importance de différencier les CV en fonction du secteur d’activité, de l’expérience et des caractéristiques du candidat. Les employeurs du numérique qui veulent attirer de nouvelles recrues sont donc davantage à la recherche de profils ayant les soft skills présentés ci-dessous : la capacité à travailler en équipe au sein d’une plateforme numérique, l’ambition, le potentiel de leadership, la créativité.

Facebook
Twitter
LinkedIn