Nos conseils pour une bonne gestion du parc informatique de la boite

bonne gestion

Étant une des manœuvres les plus difficiles, la gestion du parc informatique s’avère fondamentale pour le développement de l’entreprise. En effet, la tâche est plus qu’un simple inventaire du matériel informatique et son attribution aux employés, elle désigne la gestion de l’ensemble des facteurs concernant l’informatique. Toutefois, il est possible de réaliser cette initiative aisément en adoptant les bonnes stratégies.

Établir une base de données

La mise en place d’une bonne base de données est le fondement d’une gestion efficace des ressources matérielles et logicielles de l’entreprise. Pour cela, il est nécessaire de recourir à la CMBD (Configuration Management Data Base). Cette pratique est en effet une des plus grandes recommandations ITIL à ne jamais négliger pour gérer rentablement le parc informatique.

Les rôles de la CMBD

Également nommée base de données de gestion de configuration, la CMBD est un système permettant de bénéficier d’une base de données conforme à l’ensemble des éléments composant le système d’information : les ordinateurs, les logiciels, les processeurs, les imprimantes, les licences, les mots de passe, les claviers, les souris, etc. En d’autres termes, il s’agit d’une base de données qui centralise l’ensemble des informations relatives au parc informatique et la description des relations entre les actifs qui le constituent. Ainsi, elle offre une vision globale sur le parc informatique qui facilite :

  • l’analyse des impacts des défaillances ;
  • l’identification des matériels obsolètes ou non utilisés ;
  • le suivi en temps réel de l’état du système d’information ;
  • l’amélioration de la capacité à réaliser du Reporting sur la gestion des services.

Automatisez la mise à jour du système d’information

Le maintien à jour du système informatique est nécessaire pour une gestion de parc informatique plus efficiente. Cela implique les mises à jour des logiciels qui permettent d’obtenir de nouvelles fonctionnalités, mais également et surtout de rectifier les failles de sécurité des programmes pour assurer la protection de ceux-ci. Les mises à jour doivent concerner l’ensemble des machines du parc informatique. Notons que la majorité sont faisables automatiquement et nombreux sont les logiciels qui permettent cela.

Les autres tâches nécessitant une automatisation

En plus de la mise à jour, d’autres fonctionnalités requièrent également une automatisation. Il s’agit du démarrage des serveurs, de l’extinction des postes de travail et du déploiement de logiciel. Théoriquement, quasiment tous les processus IT sont automatisables.

En effet, l’automatisation permet aux équipes d’esquiver les manœuvres itératives, pour ainsi gagner plus de temps et de réduire les risques d’erreurs.

Mettez en place des profils de poste précis

L’élaboration des profils de poste qui s’ajustent à l’ensemble des membres de l’entreprise est un point important afin de bénéficier d’un parc informatique performant. Ainsi, les configurations matérielles et logicielles doivent être conformes au métier ou bien au service. Cette pratique consiste à différencier les profils de postes par fonction (par groupe par exemple). En effet, cette standardisation sert à écarter le matériel superflu et d’acquérir du matériel correspondant aux compétences de chaque collaborateur. Cela offre un gain de temps et une économie considérables au sein de l’entreprise.

La procédure de mise en place de profils de poste

Afin que les postes clés soient bien redéfinis, il est conseillé de recourir à un spécialiste de l’infogérance ayant suivi une formation comptia a+. L’expert mènera une évaluation professionnelle de chaque collaborateur. En effet, il dispose des compétences requises pour analyser les besoins réels des utilisateurs en matière d’équipement. Il repartira donc les tâches tout en tenant compte des particularités des fonctions de chacun.

Optimisez la protection de votre parc informatique

Afin d’assurer la protection des données et le suivi de la durée de vie du matériel, il est primordial de sécuriser le parc informatique. En fait, nombreuses sont les menaces guettant le système informatique. En revanche, plusieurs solutions de protections sont accessibles sur le marché.

Les moyens de protection du parc informatique

Pour protéger le parc informatique des attaques extérieures, il est indispensable d’installer des antivirus et de mettre ceux-ci à jour. En plus de cette politique de sécurité digitale, il est également nécessaire de former les collaborateurs à adopter les bonnes pratiques d’utilisation des outils pour veiller à la protection des données.

 

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn