Vous n’aimez pas votre collègue ? 14 conseils pour développer une relation de travail plus positive

Quel est votre conseil pour travailler avec une personne que vous n’aimez pas forcément ? Comment pouvez-vous surmonter cette aversion pour former une relation de travail positive ?

 

1. Demandez-vous pourquoi vous ne les aimez pas

D’abord, demandez-vous pourquoi vous ne les aimez pas et ce que vous négligez en vous qui se reflète dans cette personne. La meilleure façon de surmonter l’aversion et de former une relation de travail positive est de comprendre pourquoi vous vous trouvez dans cet environnement en premier lieu et quel impact positif vous apportez au monde qui est plus grand que votre aversion pour cette personne. Concentrez-vous sur cela et vous le surmonterez.

 

2. En parler

Tout différend, conflit de personnalité ou différence peut être résolu par une simple conversation. Lorsqu’un collègue vous énerve, il y a de fortes chances qu’il ressente et pense la même chose de vous. Si vous n’abordez pas le problème rapidement, il aura tendance à s’envenimer. Organisez donc une discussion privée pour mettre les choses au clair. Essayez de choisir un moment où vous vous sentez calme et détendu.

 

3. Limitez les interactions sociales avec eux

Nous avons tous eu des collègues de travail que nous n’aimons pas à un moment donné. Mais être cordial et professionnel avec tous les collègues est la clé d’un lieu de travail calme. S’il y a quelqu’un que vous n’aimez pas pour une raison quelconque, ne partagez pas vos expériences personnelles avec lui. Gardez vos interactions sociales au minimum tout en étant cordial.

 

4. Trouvez une qualité rédemptrice à leur sujet

J’essaie de trouver une qualité rédemptrice chez cette personne ou quelque chose que j’apprécie vraiment chez elle. J’essaie de m’attacher à voir le meilleur des gens et la façon dont ils apportent une valeur ajoutée à l’entreprise. Chacun a des aspects de sa personnalité qui ne sont pas agréables. Accepter cela fait beaucoup de chemin et vous aide à aimer travailler avec tous les types de personnes.

 

5. Concentrez-vous sur les objectifs du projet

Travailler avec une personne avec laquelle vous ne vous entendez pas n’est pas facile, mais vous concentrer sur votre aversion pour elle ne fera que rendre les choses plus difficiles. Concentrez-vous plutôt sur les objectifs du projet. Vous travaillez à quelque chose de plus grand. Pour vous aider à vous concentrer, fixez des limites à votre relation. La communication et les limites de temps aideront à limiter vos interactions négatives et à construire un environnement productif axé sur le projet.

 

6. Soyez la plus grande personne

Si vous êtes un leader, soyez l’adulte dans la pièce. Voyez le meilleur de cette personne. Posez-vous la question : Quelle est la véritable mission ? Qu’est-ce qui est une victoire pour mon équipe par rapport à une victoire pour mon propre ego ? Suis-je juste ? Équilibrez cela en vous engageant à ne pas perdre votre temps ni celui des autres. Si la relation ne fonctionne pas fondamentalement, passez simplement à autre chose.

 

7. Allez à la racine du problème

Je sais que c’est difficile, mais vous devez laisser vos émotions prendre le pas et vous concentrer sur les pensées de l’autre personne. Déterminez pourquoi votre relation de travail avec cette personne ne va pas si bien et allez à la racine du problème. Plus vous le laisserez seul, plus il s’aggravera.

 

8. Acceptez d’être cordial

Il est impossible de s’entendre avec chaque personne que vous rencontrez, mais vous pouvez apprendre à les côtoyer dans un environnement professionnel. Au lieu de vous attarder sur le fait que vous n’aimez pas cette personne lorsque vous devez la côtoyer, acceptez que vous devez travailler ensemble et que vous devrez vous côtoyer. Par conséquent, vous changez votre état d’esprit et acceptez d’être cordial dans votre situation actuelle.

 

9. Essayez de comprendre leurs motivations

Essayez de comprendre la psychologie de l’autre personne et ses motivations pour les comportements qui vous déclenchent. Laissez votre ego de côté et fixez des limites à votre collaboration. Cela inclut votre propre attitude à son égard. N’écartez pas la possibilité que son comportement soit le reflet de comportements que vous possédez ou qui sont des déclencheurs plus profonds. Allez-y, n’agissez pas, dans les relations d’affaires.

 

10. Soyez toujours respectueux

Soyez respectueux et gardez vos distances. N’essayez jamais de semer le trouble avec une remarque controversée, qu’il s’agisse de travail, de politique ou de tout autre sujet délicat. S’ils essaient de vous faire participer à des rumeurs, ne le faites pas. Pour former une relation positive, concentrez-vous sur les points communs, qu’ils soient personnels comme une affiliation à une équipe sportive ou professionnels comme une situation où vous avez participé conjointement à un projet réussi.

 

11. Écoutez leur point de vue

Comprenez que vous ne travaillez pas pour être apprécié et pour aimer les gens. Votre but en travaillant est d’être une bénédiction pour l’entreprise et de trouver la joie et la paix sur le lieu de travail, et non de plaire à tout le monde et d’aimer tout le monde autour de vous. Trouvez le temps d’écouter les perspectives des autres, même celles que vous n’aimez pas, car il y a quelque chose à apprendre de chacun.

 

12. Essayez de faire en sorte qu’ils vous aiment

Si vous n’êtes pas obligé de vous aimer au travail, vous devez respecter vos collègues et collaborer avec eux pour atteindre les objectifs de l’entreprise. Je pense que même si vous n’appréciez pas personnellement un collègue, vous pouvez faire en sorte qu’il vous apprécie. Essayez de lui poser des questions sur ses centres d’intérêt ou d’apprécier son passe-temps ou sa famille. Avec le temps, vous pourriez même en apprendre suffisamment sur eux pour les apprécier.

 

13. Trouvez un terrain d’entente

Nous avons tous des différences d’opinion. C’est ce qui rend les gens différents des autres. Mais je crois qu’il est préférable de se demander pourquoi vous n’aimez pas la personne et de trouver un terrain d’entente pour que les choses fonctionnent. Un bon moyen d’y parvenir est de se concentrer sur les compétences de la personne plutôt que sur son comportement ou ses traits de caractère. C’est ce qui compte lorsqu’il s’agit de relations professionnelles.

 

14. Compartimentez ce que vous n’aimez pas

Disons-le franchement : Vous allez avoir des désaccords avec des collègues à un moment donné de votre carrière. Au lieu de laisser ces moments définir votre expérience avec cette personne, considérez-les comme un élément de sa personnalité. Aborder les interactions sociales avec cette mentalité signifie que vous pouvez voir la personne pour ce qu’elle est, au lieu de l’idée ou du trait de personnalité que vous n’aimez pas.

 

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn