cyber attack

Avec la digitalisation de tous les secteurs d’activités, vous devez recourir à un moment ou à un autre à un ordinateur et à l’internet. Toutefois, au-delà de tous les avantages que ces outils peuvent vous offrir, ils demeurent tout de même un danger pour votre vie privée. En effet, ils représentent des canaux d’attaque des virus et des hackers, ce qui occasionne la violation de vos données personnelles. Pour éviter de devenir des victimes, vous devez donc prendre les mesures qui s’imposent et anticiper le mal. Dans cet article, vous trouverez des conseils pratiques qui vous serviront à vous protéger des cyberattaques.

Les solutions contre les cyberattaques en entreprise

Aujourd’hui, près de 3 entreprises sur 5 ont déjà subi une cyberattaque. Pour éviter que cela arrive à votre structure, vous devez prendre dès maintenant certaines résolutions.

La formation des employés

Pour vous protéger contre les cyberattaques, la première solution consiste à former vos salariés sur la sécurité informatique. Car, dans la majorité des cas, les piratages de données proviennent d’une erreur humaine de la part de l’un de vos employés. Cela peut venir d’un email ou d’un lien suspect ouvert par inadvertance. Pour éviter donc ces failles, nous vous recommandons de sensibiliser les salariés de votre entreprise sur les risques informatiques (à l’aide d’un broker informatique notamment). Demandez-leur par exemple de ne pas ouvrir une pièce jointe provenant d’un expéditeur inconnu. Invitez-les enfin à sécuriser leur Mac avec un free VPN et des mots de passe. Imposez-leur aussi une démarche à suivre lorsqu’ils se retrouvent en face d’un message ou d’un document douteux.

Le repérage des phishings

Au cours de ces dernières années, la majorité des attaques subies par les entreprises proviennent d’un phishing. Il se cache généralement derrière un email anonyme, un fake news, ou des liens de site internet. Pour vous protéger donc contre les cyberattaques, vous devez apprendre à les repérer. Ainsi, si vous avez des doutes sur l’authenticité d’un email, contactez d’abord l’expéditeur avant de l’ouvrir. De même, lorsque vous naviguez sur un site d’actualité ou de vente, vérifiez le nom de la plateforme et sa configuration. Si vous remarquez que les contenus renferment des fautes d’orthographe ou possèdent une syntaxe de faible qualité, fermez immédiatement la page.

Limiter l’accès à certaines données

Plus un grand nombre d’employés peut accéder à une information, plus celle-ci devient vulnérable. Pour éviter de voir vos données confidentielles fuiter, vous devez limiter leur accès. Ne permettez donc pas à tous vos salariés d’accéder aux informations sensibles de l’entreprise. Réservez ce privilège à un groupe restreint et formé en amont sur la sécurité informatique. De plus, vous devez fixer à chaque service ses limites d’accès : le secrétariat ne doit pas accéder aux dossiers qui concernent les Ressources Humaines (tout savoir sur mypeopledoc ), et vice versa . Vous devez également interdire à ceux qui disposent d’un accès direct à vos données de télécharger des jeux ou applications sur leur ordinateur. C’est un canal d’attaque pour les hackers.

Les solutions pour protéger son ordinateur personnel

Aujourd’hui, les entreprises ne sont pas les seules victimes des cyberattaques. Les particuliers peuvent aussi subir une violation de leur vie privée. La plupart du temps, les pirates volent leurs données bancaires, divulguent des dossiers secrets, ou suppriment des fichiers sensibles. Pour ne pas vous retrouver dans le cas, voici donc quelques astuces qui vous aideront :

  • Utiliser une connexion VPN : ceci vous permet de naviguer de manière anonyme sur internet et de créer un tunnel de sécurité. Vous devez aussi éviter de vous connecter à partir d’un Wifi public ;
  • Effectuer les mises à jour : après l’installation d’un antivirus sur votre PC, procédez régulièrement à des mises à jour. Ceci vous protègera contre les malwares et les logiciels malveillants ;
  • Protéger les accès : définissez toujours des mots de passe pour verrouiller vos ordinateurs et vos banques de données (choisissez un mot de passe fort, pour la banque postale mon compte notamment). Et surtout, privilégiez les codes robustes et différents sur chaque poste ;
  • Traiter les emails : pour éviter de recevoir des emails et des liens suspects, vous pouvez aussi opter pour un protocole de vérification de tous vos courriels. Il se chargera d’éliminer tous les messages d’origine douteuse.

Quelques autres conseils utiles

Pour vous protéger vous et votre entreprise, vous ne devez pas vous contenter d’une seule solution. Face à l’ingéniosité des hackers, vous devez aussi vous montrer habiles, et varier vos mesures de sécurité. Pour finir, voici donc d’autres astuces à prendre en compte :

  • Créez toujours des mots de passe élevés composés d’au moins huit caractères, de majuscules, de minuscules, de chiffres et de symboles ;
  • Sensibilisez vos employés sur les différents types de cyberattaques et les solutions pour les éviter ;
  • Procédez régulièrement à une série de tests pour vérifier l’efficacité de vos systèmes de sécurité et améliorez-les au besoin ;
  • Limitez le nombre d’employés qui peut accéder aux informations confidentielles de l’entreprise ;
  • Sollicitez des experts informatiques pour contrôler et renforcer vos processus de sécurité ;
  • Sauvegardez des copies de toutes vos données sur des disques externes pour ne pas les perdre lors d’une éventuelle attaque ;
  • Souscrivez à une assurance contre les cyberattaques pour couvrir les risques.
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn