Vous souhaitez vous reconvertir professionnellement ? Devenez consultant indépendant. En plus d’une grande liberté d’organisation, vous pourrez également gagner plus d’argent. Que vous envisagiez de travailler dans l’immobilier, dans les ressources humaines (découvrez l’importance de peopledoc dans les RH) ou dans la comptabilité, les démarches pour devenir consultant restent les mêmes. Voici quelques informations clés pour débuter votre activité.

Le portage salarial : une solution pratique pour les consultants

Le consultant est un intervenant externe de l’entreprise. Il met son expertise au profit de celle-ci afin de répondre à ses besoins. Le consultant intervient donc sur une problématique précise. En qualité de conseiller, il propose des solutions adéquates et assure un suivi rigoureux des stratégies mises en place.

Le consultant peut assurer plusieurs missions à la fois. Fort de son expérience, il peut travailler la partie stratégique, se charger du management des équipes, s’occuper de l’intégration du nouveau système et prodiguer des conseils avisés. Si vous souhaitez devenir consultant, obtenez une estimation de votre salaire en naviguant sur le simulateur du site Ad’missions ou renseignez-vous sur internet. Des démarches longues et rigoureuses vous attendent, mais le succès qui en découle est aussi important (lire cet article à propos des facteurs clés de succès ).

Travailleur indépendant portage salarial

Consultant : les avantages du portage salarial

Devenir consultant, c’est pouvoir travailler à son compte, mais c’est aussi se confronter à de nombreux problèmes. Il s’agit, en effet, d’une décision qui peut bouleverser votre vie professionnelle et personnelle. Après tout, vous allez quitter votre emploi de salarié pour devenir complètement indépendant (tout savoir sur le portage salarial ). Les procédures administratives et comptables qui vous attendent sont pourtant loin d’être faciles, ce qui peut être un réel blocage.

Par souci de sécurité, de nombreux consultants décident de recourir au portage salarial. Ce mode d’emploi accompagne les consultants, le temps qu’ils puissent se stabiliser et s’adapter à leur nouveau métier. Faire appel à une société de portage salarial peut être nécessaire dans un premier temps, si vous souhaitez devenir totalement indépendant.

En savoir plus sur les entreprises de portage salarial

Il s’agit d’une entreprise qui accompagne les travailleurs indépendants. Elle leur permet d’être autonomes dans la manière dont ils gèrent leur business. Pendant un temps, l’entrepreneur va donc porter le statut de salarié porté. La société de portage va lui fournir tous les avantages d’un salarié : sécurité et protection sociale, cotisation, mutuelle, sécurité juridique…

Les avantages pour un consultant

Grâce à la société de portage salarial, vous pourrez travailler durant une mission chez une entreprise cliente. Comme évoqué, vous profiterez de la sécurité du salariat en tant que salarié porté. Cela va vous permettre de développer votre activité et de devenir consultant indépendant.

L’entreprise de portage n’est donc pas seulement ouverte aux freelances, aux retraités et aux testeurs de projets. Elle accueille également les consultants. Avant de vous lancer dans ce business, pensez à intégrer une société de portage salarial. En plus de l’optimisation fiscale, vous bénéficierez également d’un espace consultant et d’une prise en charge de vos frais professionnels.

Se lancer dans le consulting indépendant

Le marché du consulting connaît actuellement une forte croissance. De plus en plus de personnes se lancent dans cette activité dans le but d’exercer le métier de leur rêve. Mais être consultant indépendant, c’est bien plus que cela. C’est pouvoir exercer de manière libre, choisir ses missions et ses horaires de travail, fixer sa rémunération, travailler chez soi ou chez le client, etc.

Il faut cependant le différencier du freelance qui propose des prestations en tant qu’expert à domicile. Le consultant, lui, dispose d’un statut d’indépendant et exerce des missions auprès d’un client professionnel pour résoudre des situations problématiques.

Quels sont les rôles et les missions d’un consultant indépendant ?

Le métier d’un consultant indépendant consiste à analyser les problématiques d’une entreprise, à proposer des conseils et des solutions répondant à ses besoins et à accompagner leur mise en œuvre. Le consultant met donc son expertise au service de l’entreprise afin de l’aider à résoudre les crises et les difficultés auxquelles elle fait face.

Le consultant indépendant dispose de solides connaissances et d’un niveau d’expérience élevé dans le domaine qu’il exerce (audit interne, informatique, relations client, ressources humaines, comptabilité, systèmes d’information…). Cela lui permet de mener à bien ses missions, qui sont très variées:

  • analyser les moyens techniques et humains à la disposition de l’entreprise,
  • évaluer les problèmes au sein de chaque branche,
  • proposer une stratégie de développement et des solutions adaptées,
  • conseiller le Directeur ou le gérant de l’entreprise,
  • assurer le suivi des stratégies.

Au-delà de ces fonctions, le consultant indépendant est aussi amené à effectuer un travail de prospection et à dénicher de nouveaux contrats. Il tient donc un rôle prépondérant dans le bon fonctionnement de l’entreprise. C’est lui qui établit son nombre d’heures de travail et le coût de la prestation qu’il va facturer à l’entreprise.

Les procédures à suivre pour devenir consultant indépendant

Devenir consultant indépendant n’est pas une décision qui se prend à la légère. Pour bien démarrer votre business, vous devez prendre conscience des difficultés que cela implique. Une préparation minutieuse est donc nécessaire avant de se lancer dans l’activité.

Déterminez votre positionnement et votre cible

Cette étape vous permet de définir ce que vous voulez faire et le genre de clients que vous souhaitez cibler (TPE, PME, grands groupes, etc.). Une fois que vous aurez déterminé votre cible, vous pourrez fixer le tarif de vos prestations.

Le salaire d’un consultant dépend généralement de sa compétence et de son niveau d’expérience. Pour un consultant en portage salarial, le salaire ne doit pas descendre au-dessous des seuils fixés par la loi. Le consultant indépendant peut ainsi obtenir une rémunération comprise entre 38 000 € (pour un junior) et 144 000 € (pour un senior manager).

Choisissez votre statut juridique

Vous pouvez choisir d’exercer sous forme libérale, c’est-à-dire en statut d’auto-entrepreneur, ou travailler en portage salarial. Dans ce dernier cas, vous exercerez à travers une entreprise. Celle-ci s’occupera de vos tâches administratives et comptables.

Si vous le souhaitez, vous pouvez également choisir d’autres statuts juridiques, tels que l’EIRL, le SASU ou encore l’EURL. L’avantage du consultant indépendant, c’est qu’il est libre de choisir son statut juridique. Ce métier n’est soumis à aucune réglementation ni formation obligatoire.

Trouvez des clients

Être consultant indépendant, c’est aussi prendre le temps de chercher et de prospecter les clients. Pour cela, plusieurs méthodes de prospection vous sont proposées : acquisition sur les réseaux sociaux, campagne mailing, visites de salons, achat de bases de données, etc.

Pourquoi devenir consultant indépendant ?

Si vous souhaitez réellement vous lancer dans le consulting indépendant, demandez-vous les raisons qui vous poussent à faire ce choix. D’une manière générale, être consultant vous permet de percevoir une rémunération importante, d’organiser librement votre temps de travail, d’être votre propre patron et de saisir de nouvelles opportunités de carrière.

C’est aussi l’occasion parfaite de réaliser vos rêves en concrétisant vos projets professionnels. Ce choix de carrière vous permet, par ailleurs, de prendre vos propres décisions et de ne plus dépendre d’une hiérarchie.

Quelles sont les qualités requises pour devenir consultant indépendant ?

Comme n’importe quel métier, le métier de consultant requiert des compétences et des qualités précises. Vous devez, entre autres, avoir de l’écoute active pour pouvoir cerner les dysfonctionnements et les problèmes au sein de l’entreprise.

Vous devez également disposer d’un grand sens de l’analyse, de la communication et du management. D’autres qualités comme la curiosité et la réactivité sont par ailleurs nécessaires pour exercer ce métier.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn