Sommaire

 

Avec plus de 500 000 podcasts en 100 langues rien que sur Apple, le podcasting se hisse régulièrement au rang de forme de consommation médiatique appréciée dans le monde entier. Les podcasts ne sont pas réservés aux milléniaux en déplacement, le nombre total d’auditeurs de podcasts a considérablement augmenté au cours des cinq dernières années et l’auditeur moyen est un homme d’âge moyen, aisé et instruit. En outre, selon les analystes de LinkedIn, les podcasts sont sous-utilisés dans le marketing B2B, signalant une opportunité potentielle pour les propriétaires d’entreprises avant-gardistes.

Si vous cherchez à tester les eaux du podcasting pour votre entreprise B2B, il y a quelques considérations importantes avant de plonger. 

 

Questions à vous poser pour décider si un podcast est adapté à votre entreprise B2B

 

#1 : Vos clients sont-ils susceptibles d’écouter un podcast ?

La première question, et la plus importante, à se poser est de savoir si vos clients écoutent déjà des podcasts et si ce n’est pas le cas, s’ils sont susceptibles de commencer.

Vos concurrents ont beau être en train de lancer des podcasts à gauche et à droite, c’est une erreur fréquente de regarder vos concurrents pour vous orienter dans votre propre marketing. Ce qui fonctionne pour eux peut ne pas fonctionner pour vous. D’ailleurs, vous voulez que votre entreprise se démarque de la foule, et non pas simplement suivre une autre tendance marketing.

Il est important que votre entreprise se distingue des autres.

Donc, tournez-vous plutôt vers vos clients. Quel type de médias consomment-ils déjà ? Si les études montrent que les clients B2C sont de plus en plus attirés par les médias enrichis comme la vidéo, les clients B2B ont encore principalement envie de contenu écrit long et de ressources approfondies comme les livres électroniques. Examinez les données du tableau de bord de votre site Web et les statistiques de vos campagnes passées pour savoir si les médias enrichis (audio et vidéo) ou les médias traditionnels plaisent le plus à votre public. Pensez également à l’endroit où vos clients consomment vos médias. La majorité des auditeurs de podcasts écoutent à la maison (49 %), suivis par 22 % qui écoutent dans un véhicule. Vos clients font-ils des recherches sur votre marque et consomment-ils vos médias sur un ordinateur de bureau, dans un box ? Allongés dans leur lit avec un téléphone portable ? En randonnée sur le sentier des Appalaches ? En analysant le comportement de vos clients et l’utilisation des appareils, vous pouvez mieux déterminer s’ils donneront une chance à votre podcast.

 

#2 : Avez-vous la bande passante pour le podcasting ?

Lancer une nouvelle initiative marketing comme un podcast nécessite une planification, une équipe de production et un processus solide pour mesurer le retour sur investissement (et de même, un processus pour corriger le tir lorsque vous n’atteignez pas les objectifs). Si vous disposez d’une grande équipe marketing ou d’un partenaire spécialisé dans la production de podcasts, vous êtes bien mieux équipé pour entreprendre un podcast que si vous êtes un solopreneur.

Cela ne veut pas dire qu’il n’est pas possible de le faire seul, cependant. Si vous êtes déterminé à faire une escapade dans le monde des podcasts, rationalisez la promotion de vos épisodes grâce à des outils de marketing par courriel et d’automatisation du flux de travail. Économisez du temps et de l’argent en créant du contenu complémentaire, si vous écrivez cette semaine un article de blog sur les meilleures conférences technologiques de 2018, créez un épisode de podcast sur le même sujet.

 

#3 : Comment est votre influence ?

Êtes-vous déjà actif sur les canaux sociaux ? Votre marque a-t-elle un fort public ou les membres de votre équipe de direction sont-ils bien présents dans les médias ? Si vous lancez un podcast en partant d’une situation relativement obscure, vous aurez beaucoup plus de travail à faire pour accroître sa popularité. Mais si votre marque a déjà son assise numérique, vous pourrez obtenir beaucoup plus de portée avec beaucoup moins d’efforts.
Et n’oubliez pas d’encourager vos invités de podcast à partager également avec leur public. 
 

#4 : Pouvez-vous le tester avant ?

Une bonne façon de vérifier si un podcast pourrait trouver un écho auprès de votre public est de tester un nouveau contenu audio et de le promouvoir en utilisant la méthode qui a le mieux fonctionné pour vous dans le passé. Faites un brainstorming pour trouver quelques idées de ressources audio et utilisez votre contenu numérique le plus réussi comme tremplin. Par exemple, disons que votre article de blog le plus populaire est « 10 techniques infaillibles pour socialiser votre chien ». Transformez cet article de blog en une interview d’un dresseur de chiens de premier plan et partagez-la avec vos amis. Les réactions que vous obtiendrez vous aideront à prendre votre décision de poursuivre ou non le podcasting.

Vous connaissez votre entreprise mieux que quiconque. Si vous avez deux ou trois techniques de marketing qui vous servent bien, vous avez peut-être intérêt à investir davantage dans celles-ci plutôt que de foncer vers de nouveaux territoires. Mais si vous cherchez un moyen innovant de vous connecter à votre public (et que votre instinct vous dit « allez-y ! »), il est peut-être temps de donner une chance à un podcast !

Il n’y a aucun doute : les podcasts peuvent être des outils impressionnants pour développer la notoriété d’une marque et aussi pour réaliser des études de marché. En invitant vos clients et les experts du secteur à participer, vous établirez des liens précieux qui pourront servir votre entreprise des années plus tard.

Facebook
Twitter
LinkedIn