Les quatre R : les résolutions de la nouvelle année financière pour les petites entreprises

 

 

Y a-t-il autre chose que vous pourriez faire pour développer votre entreprise et solidifier sa situation financière au cours de l’année fiscale à venir ?

Il n’est jamais facile de répondre à des questions de ce genre, et surtout pas au milieu d’une pandémie mondiale combinée à une récession imminente. Pour vous aider à démarrer, j’ai établi une liste de quatre R à retenir lorsque vous prendrez ces nouvelles résolutions pour l’année financière de votre petite entreprise.

 

 

1. Refuser 

Refuser d’être enseveli sous la charge du travail manuel 

Il existe un bon exercice que les analystes d’affaires utilisent – ils vous demandent d’écrire toutes les tâches répétitives que vous effectuez et de noter les heures que vous y consacrez. Quel est votre chiffre hebdomadaire ? Si vous vous payez un salaire horaire en tant que propriétaire de petite entreprise, faites ce calcul pour voir combien vous dépensez pour des tâches qui ne nécessitent pas votre expertise. Si vous avez des employés, répétez le processus pour eux. 

Toutes ces heures et tous ces euros pourraient être économisés en introduisant plus d’automatisation dans votre routine. Ce n’est pas un mot nouveau, mais parfois nous avons juste besoin de voir les chiffres nus pour nous rappeler la valeur pure de l’utiliser pour le bien de votre entreprise. Non seulement l’automatisation vous fait économiser de l’argent, mais elle améliore la précision et les performances des employés – les gens brillent lorsqu’on leur donne les tâches pour briller ! 

 

2. Réduire

Les plus avisés parmi les propriétaires de petites entreprises ont eu affaire à beaucoup trop d’applications ces dernières années. Cela semble déraisonnable – pourquoi passer autant de temps sur l’automatisation si vous l’avez obtenue pour économiser du temps et de l’argent en premier lieu ?

Toute entreprise, quel que soit son secteur d’activité, peut passer les premiers mois du nouvel exercice financier à analyser son paquet numérique, et voir si de nombreuses apps peuvent être remplacées par une autre plus puissante. 

Par exemple, si vous automatisez votre comptabilité, vous n’avez pas besoin d’un outil de facturation séparé, et toutes vos transactions en ligne peuvent être automatiquement ajoutées dans le système comptable, même si elles proviennent de différentes sources, comme Stripe, PayPal ou Square. Les solutions modernes peuvent automatiser tout cela en un seul endroit. 

En 2021, moins est définitivement plus. Si vous avez ajouté diverses options d’automatisation, il serait peut-être temps de revoir votre portefeuille numérique, ainsi que votre site Web et votre présence sur les médias sociaux pour voir si vous pouvez avoir moins d’applications et de plugins qui en font plus. 

 

3. Réutiliser

Le début de la nouvelle année financière est un moment idéal pour revisiter vos systèmes de gestion de projet, de planification et de comptabilité et rechercher les informations que vous pouvez en extraire, comme des rapports incroyablement précieux. Des rapports comme celui-ci peuvent être le meilleur guide  lors de la planification de votre stratégie. De nombreux chefs d’entreprise, même les plus expérimentés, commettent l’erreur de suivre leur instinct ou de suivre la dernière tendance, alors qu’en réalité, vous pouvez utiliser la science des données claires. La même chose peut être dite à propos de votre site Web – l’examen de ses analyses peut vous aider à en apprendre davantage sur votre persona client. 

 

5. Recyclez 

2020-2021 sera le moment idéal pour dire adieu aux vieilles idées que vous pourriez encore avoir sur les assurances et la banque. Lorsque vous vous approvisionnez en nouvelles formules d’assurance ou que vous mettez à jour les anciennes, une tendance à suivre est la recherche en ligne (adaptée au monde COVID) ainsi que le fait de faire confiance à la meilleure police plutôt qu’au prix le plus bas. Dans le monde où tout le monde est noté et évalué, les grandes recommandations de vos clients sont particulièrement importantes, et les bons assureurs le savent. 

Lorsqu’il s’agit de financement, la dernière tendance est que les banques sont moins susceptibles d’accorder des prêts aux petites entreprises, tandis que l’aide peut venir d’investisseurs privés et du crowdfunding. Cela signifie qu’il est très important d’entrer en contact avec votre communauté, à la fois pour que vous puissiez répondre exactement à leurs besoins avec ce que vous offrez, mais aussi pour la stabilité de votre entreprise.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn