IMP

L’Indemnité pour Mission Particulière (IMP) est un supplément financier qui prend en charge toutes les missions attribuées à un professionnel de l’enseignement en dehors de ses obligations règlementaires de service. La coordination de la discipline, le développement de toutes les activités culturelles, les tutorats… Toutes ces taches n’entrent pas dans le cadre de l’enseignement en général, mais il revient aux enseignants de les accomplir. C’est la raison pour laquelle, une indemnisation a été mise en place. Mais quelles sont les conditions pour bénéficier d’une IMP ? Voici un article sur le sujet.

Qu’est-ce qu’une indemnité pour mission particulière ?

Une indemnité pour mission particulière (IMP)est une sorte de rémunération qui est attribuée à une partie du personnel enseignant en France. Il s’agit d’un dispositif qui a été mis en place au cours de l’année 2015.

C’est plus exactement une prime qui est accordée aux enseignants pour toutes les missions autres que l’enseignement exige : Coordonner la discipline, assurer le rôle de tuteur, devenir un référent culture, etc.

Étant d’un montant forfaitaire, l’IMP est le même pour toutes les grades et tous les échelons, seules les charges de travail différencient le montant à percevoir.

Par ailleurs, ce montant peut être subdivisé en 2 ou en 4 parties, en fonction de la convenance du chef d’établissement, avec l’accord du conseil d’administration. Ce nouveau système remplace les anciennes heures supplémentaires ou décharges horaires.

travail bureau

IMP : Comment ça fonctionne ?

Au niveau académique

Les enseignants désignés reçoivent une lettre de mission dans laquelle est définie toutes les taches et les conditions permettant de les exécuter. C’est à partir de ces critères que la charge de travail sera évaluée, permettant de définir le taux de l’IMP.

C’est au chef d’établissement que revient la charge de déterminer les différentes missions en fonction des compétences de chaque enseignant. La désignation des enseignants concernés et du taux forfaitaire d’indemnisation est également de son recours.

Au niveau de l’établissement

Toutes les modalités de mise en place de l’IMP devront être présentées par le chef d’établissement au conseil d’administration.

Dans la majorité des cas, la procédure devrait avoir lieu entre le mois de Février et Juin, avant la rentrée scolaire.

La répartition de l’enveloppe académique d’IMP sera ensuite déterminée selon les critères ministériels définis.

Quelles sont les modalités pour bénéficier d’une IMP ?

Les taux d’IMP sont forfaitaires avec un versement annuel : 312.50 euros, 625 euros, 1 250 euros, 2 500 euros et 3 750 euros. 

Le montant varie en fonction des missions attribuées et de la charge de travail de chaque enseignant désigné. C’est une indemnité dite fonctionnelle, c’est-à-dire que le taux de l’indemnisation ne varie aucunement pour servir les bénéficiaires.

Lorsque les missions seront accomplies durant l’année scolaire en cours, le versement du montant se fera à partir du mois de Novembre à peu près.

Pour quelles missions est attribuée l’IMP ?

Les missions qui entrent dans le cadre de l’attribution de l’IMP sont énoncées dans l’article 6 du Décret n°2015-475 de la date du 27 Avril 2015. 

calcul indemnité

Coordonner la discipline

La coordination de la discipline prend en compte plusieurs missions :

  • Une animation du travail pédagogique ;
  • Une coordination de tous les matériels et équipements dans le cadre de la discipline ;
  • Une mise en place de projets disciplinaires ;
  • Une contribution à l’organisation des réunions d’enseignements via doodle par exemple, etc.

Le taux annuel est de 1 250 Euros. Mais il est possible de prendre un taux inférieur de 625 Euros ou un taux supérieur de 2 500 Euros en fonction de la charge de travail.

Coordonner les activités sportives, artistiques et culturelles

Le coordinateur d’activités physiques a pour rôle d’assurer l’organisation de toutes les activités sportives, artistiques e culturelles au sein de l’établissement, allant de l’établissement du planning jusqu’à la gestion des équipements nécessaires à leur mise en place.

Le taux annuel à attribuer est de 1 250 euros. Il est de 2 500 Euros dans le cas où l’établissement a plus de 4 professeurs d’EPS à temps plein.

Assurer le fonctionnement du cycle enseignement

La gestion du cycle enseignement consiste à assurer l’identification, la promotion et l’accompagnement dans tout ce qui est projet pédagogique.

La coordination du travail éducatif fait également partie de cette catégorie, pour une remise à niveau de tout le personnel enseignant.

Le taux d’IMP est de 1 250 Euros, et peut diminuer ou augmenter en fonction de la charge de travail. A titre exceptionnel, le taux peut être d’un montant de 3 750 Euros.

Assurer le tutorat des élèves

Le tutorat consiste à guider et à accompagner chaque élève dans son orientation scolaire ainsi que son parcours. Un suivi sera également fait durant tout le parcours en attribuant les ressources disponibles.

Le taux annuel est de 312.50 Euros ou de 625 Euros selon la mission.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn